Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Annecy : elle roule cinq kilomètres avec son ex accroché au capot

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un couple séparé en conflit à propos de la garde des enfants se dispute dimanche à Annecy. Pour l'empêcher de partir, l'ex se plaque sur le capot de la voiture. Elle démarre, il reste accroché à la voiture pendant cinq kilomètres. Lui n'est pas blessé, elle est placée sous contrôle judiciaire.

Illustration
Illustration © Radio France - Victor Vasseur

L'histoire aurait pu mal se terminer : dimanche à Annecy, un couple séparé se dispute au sujet de la garde des enfants. Pour l'empêcher de partir, lui se plaque sur le capot de la voiture... ce qui n'empêche pas sa compagne de démarrer sa voiture et de rouler cinq kilomètres, avec son ex accroché à l'avant du véhicule. Il n'a pas été blessé. La femme de 44 ans est placée sous contrôle judiciaire, et doit comparaître devant le tribunal en février 2021. 

La scène se passe dimanche dernier à Annecy, vers 11 heures. L'ancien couple se dispute à propos de leurs droits de garde et de visite. La femme, 44 ans, fait alors monter dans sa voiture l'une de ses filles, âgée de 9 ans, où elle rejoint trois autres enfants issus d'une première union. Pour l'empêcher de partir, son ex compagnon, 34 ans, se plaque au capot de la voiture. Elle démarre quand même et prend la direction de son domicile, dans les environs de Rumilly. Lui reste accroché. Elle va rouler cinq kilomètres.

Sur la route, le père tente de la faire arrêter en arrachant les essuie-glaces, parvient même à briser des vitres. Mais rien n'y fait. C'est en tombant sur un ralentissement, au niveau du Treiges, qu'il parvient finalement à descendre du véhicule, sans blessure.

La mère de famille a été placée en garde à vue, puis présentée au parquet d'Annecy ce mardi. Elle est remise en liberté mais placée sous contrôle judiciaire. Elle comparaît devant le tribunal le 1er février 2021, poursuivie pour violences volontaires avec ITT inférieure à huit jours sur ex-conjoint et en présence d'un enfant mineur, ainsi que pour défaut d'assurance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess