Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Annecy : les policiers arrêtent une prostituée atteinte du coronavirus

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie

Dans un appartement du centre-ville d'Annecy, en Haute-Savoie, les policiers ont découvert deux colombiennes soupçonnées d'être des prostituées. L'une d'elles, malade, présentait tous les symptômes du coronavirus. Les deux femmes ont donc interdiction de sortir de l'appartement pendant 15 jours.

Les deux femmes louaient un appartement du centre ville d'Annecy (photo d'illustration).
Les deux femmes louaient un appartement du centre ville d'Annecy (photo d'illustration). © Maxppp - Lionel Vadam.

Le confinement n'arrête pas les clients de prostituées. Des policiers d'Annecy, en Haute-Savoie, ont interpellé deux colombiennes de 36 et 25 ans ce samedi, dans un appartement du centre-ville loué en Air Bnb. Ils se sont d'abord fait passer pour des clients, avant de constater que la plus âgée des deux femmes présentait tous les symptômes du coronavirus.

13 clients, et autant de personnes potentiellement contaminées

Les policiers ont donc contacté le Samu, qui n'a voulu prendre aucun risque et a préconisé un confinement des deux femmes dans l'appartement pendant 15 jours. Plus grave encore, la Colombienne de 36 ans a confié aux policiers avoir réalisé 13 passes ces derniers jours. Autant de clients potentiellement contaminés qui sont retournés auprès de leurs proches.

Passeports confisqués le temps de l'enquête

Les passeports des deux colombiennes ont été confisqués le temps de l'enquête. Une mesure légale, puisqu'elles étaient arrivées en Europe via l'Espagne et avec un visa de tourisme, et que leur activité s'apparente à du travail dissimulé. La police d'Annecy rappelle aussi que les clients de prostituées risquent 1 500 euros d'amende (article 611-1 du Code pénal) plus 135 euros, pour ne pas avoir respecté la règle du confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess