Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Annecy : un homme tire sur une psychologue, la victime est morte

En fin de matinée ce mercredi, un patient est suspecté d'avoir tiré sur une psychologue rue Carnot, en plein centre-ville d'Annecy. La victime est décédée. Le suspect est en garde à vue.

Les secours devant le cabinet de psychologues à Annecy où s'est déroulé le drame
Les secours devant le cabinet de psychologues à Annecy où s'est déroulé le drame © Radio France - Marie Ameline

Une psychologue de 35 ans a été touchée par balles, dans le centre-ville d'Annecy, dans la salle d'attente d'un cabinet de psychologue situé 68 rue Carnot. L'auteur présumé du coup de feu est un patient, âgé de 75 ans. La victime est morte selon les dernières informations confirmées cet après-midi par le parquet d'Annecy.

Le suspect interpellé

Les faits se sont déroulés vers 11 heures. Le suspect s'est ensuite réfugié dans le parking sous-terrain du centre commercial Courier. Il a ensuite été interpellé par les forces de l'ordre, apparemment sans résistance. Il a été placé en garde à vue.

Le périmètre a été un temps bouclé par des militaires de l'opération Sentinelle. Vers midi il était de nouveau possible de circuler dans la zone.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire d'Annecy. On ne connait encore pas les motivations du suspect. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'homme ne résiderait pas en Haute-Savoie, mais était suivi à Annecy.

La police judiciaire s'est rendue sur place.
La police judiciaire s'est rendue sur place. © Radio France - Marie Ameline.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a réagi dans l'après-midi sur Twitter, parlant "d'assassinat". "Mes pensées émues vont vers ses proches", dit également Olivier Véran.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess