Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Annecy : une course ce samedi 4 novembre en hommage à Alexia Daval

vendredi 3 novembre 2017 à 15:21 Par Maxime Fayolle, France Bleu Pays de Savoie

Une course en hommage à la mémoire d'Alexia Daval, la joggeuse dont le corps a été retrouvé calciné en Haute Saône, aura lieu à Annecy ce samedi 4 novembre entre 7h et 8h du matin. Départ au Petit port d'Annecy le Vieux.

Le corps calciné retrouvé en Haute-Saône était bien celui de la joggeuse disparue, Alexia Daval
Le corps calciné retrouvé en Haute-Saône était bien celui de la joggeuse disparue, Alexia Daval © Maxppp - Didier Fohr

Annecy-le-Vieux, Annecy, France

Un peu partout en France, des courses en hommage à la joggeuse retrouvée morte, Alexia Daval, auront lieu ce samedi. Un appel repris à Annecy. Une course aura lieu ce samedi matin de 7h à 8h au départ du Petit port d'Annecy le vieux.

Peur de la mauvaise rencontre

C'est une habitante d'Annecy qui a lancé l'appel sur sa page Facebook. Leslie va souvent courir à Annecy et les nombreuses joggeuses disparues ces dernières années attisent un peu sa crainte d'une mauvaise rencontre : "On est un groupe de femmes à courir, souvent seules parce qu'on n'a pas le même niveau. On se dit qu'on n'est pas à l'abri. J'ai souvenir d'un matin où je faisais mon jogging près de l'hôtel Impérial et je suis tombée sur quelqu'un qui se faisait plaisir près d'un arbre. Vous passez là au même moment ... vous vous demandez quoi faire"

La joggeuse confie ne plus courir seule, même lorsqu'elle part très tôt le matin. Elle garde toujours son téléphone portable avec elle "il y a des applications pour suivre notre parcours, mais ça ne nous sauvera pas la vie". Une cinquantaine de personnes sont attendues ce samedi matin.