Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO France Bleu Paris - Fermeture temporaire de la zone d'attente de Roissy

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Roissy-en-France, France

La prise en charge des personnes en situation irrégulière n'est plus assurée à l'aéroport de Roissy. La Zone d'Attente pour Personnes en Instance (ZAPI) a été fermée en début de semaine pour raisons de sécurité. C'est la conformité des locaux qui serait en cause, révèle France Bleu Paris mercredi.

L'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (illustration)
L'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (illustration) © Radio France - Rémi Brancato

Un gros couac dans le dispositif de prise en charge des personnes en situation irrégulière à l'aéroport de Roissy. La Zone d'Attente pour Personnes en Instance a du être vidée en ce début de semaine pour raisons de sécurité. C'est la conformité des locaux sur les normes anti-incendie qui serait en cause. La décision de fermeture a été prise par la sous commission départementale de sécurité. Une contre visite serait prévue vendredi.

C'est dans cette zone située dans l'enceinte de l'aéroport que sont maintenus les étrangers qui ne présentent pas toutes les conditions d'entrées sur le territoire français et dans l'espace Schengen, mais aussi les demandeurs d'asile, avant qu'une décision ne soit prise à leur sujet. Il s'agit souvent de personnes qui ont simplement mal préparé leur voyage, et à qui il manque par exemple une réservation d'hôtel confirmée. Mais le syndicat de police Alliance qui nous révèle cette information s'inquiète.

Un visa accordé pour une quarantaine de personnes, faute de place

"On laisse entrer des gens qui ne voudront pas rentrer chez eux, mais ne pourront pas subsister sur le territoire français par manque d'argent, puisqu'ils n'ont pas de papiers", explique Mathieu Raël, secrétaire régional Roissy-93. D'après lui, parmi les personnes qui ont été évacuées de la zone d'attente en ce début de semaine, une demi-douzaine a été transférée vers la Zone d'Attente d'Orly mais une quarantaine d'autres ont reçu un visa pour régulariser leur situation. Le syndicat salue malgré tout la décision de mettre aux normes des locaux de la ZAPI, au nom de la sécurité des voyageurs et des policiers qui s'y trouvent.

Cette fermeture a une autre conséquence : la deuxième audience expérimentale de l'annexe controversée du TGI de Bobigny installée dans l'aéroport qui était prévue aujourd'hui a été annulée. Ces tests sont destinés, à terme, à trouver le moyen de statuer à l'aéroport sur le sort des étrangers maintenus en zone d'attente, dès leur arrivée à Roissy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess