Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Antisémitisme en France : "Il est temps que l'ensemble des citoyens se mobilise" pour Claude Nahoum

-
Par , France Bleu Vaucluse

Face à la flambée d'actes antisémites en France, le président de la LICRA en Vaucluse appelle à un sursaut citoyen. Claude Nahoum était l'invité de France Bleu Vaucluse.

Claude Nahoum, président de la LICRA
Claude Nahoum, président de la LICRA - Capture d'écran

Vaucluse, France

La France connaît une flambée d'actes antisémites. Ils ont augmenté de 74% l'an dernier. Le week-end dernier, plusieurs actes ont marqué les esprits : un portrait de Simone Veil a été tagué d'une croix gammée, un arbre en hommage à Ilan Halimi a été vandalisé et le mot "Juden" a été inscrit sur un commerce. "Tout cela m'inspire de la crainte, de la colère et la volonté ferme de continuer le combat, déclare Claude Nahoum, président de la LICRA en Vaucluse. Le temps est venu de faire en sorte que l'ensemble des citoyens se mobilise. J'ai en tête une phrase de Camus : 'Quand la démocratie est malade, le fascisme vient à son chevet et ce n'est pas pour prendre de ses nouvelles'."

"Je ne perds jamais espoir"

En Vaucluse aussi, les actes antisémites progressent :"Depuis un mois, ce sont les mêmes expressions, les mêmes croix gammées, l'assimilation entre le judaïsme et le capitalisme, analyse Claude Nahoum.  Notre société a besoin de retrouver de la fraternité. On a perdu ça. Ça n'est pas définitif, mais on a besoin de nous retrouver. Nous sommes les uns et les autres dans des difficultés, économiques ou sociales mais le plus fort, ce sont les valeurs que nous défendons"

"Chacun d'entre nous doit être vigilant et se désolidariser des actes antisémites." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu