Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentat déjoué pendant la campagne présidentielle : quatre personnes interpellées en Lorraine

Les policiers de la DGSI et du RAID ont arrêtés ce mardi quatre personnes à Vandoeuvre et en Moselle. Elles sont soupçonnées d’avoir été en contact avec les terroristes présumés interpellés le 18 avril à Marseille.

Les policiers de la DGSI et des hommes du RAID ont procédé aux interpellations
Les policiers de la DGSI et des hommes du RAID ont procédé aux interpellations © Maxppp - Maxppp

Vandœuvre-lès-Nancy, France

Trois personnes ont été arrêtées, mardi 25 avril, à leur domicile de Vandoeuvre, près de Nancy en Meurthe-et-Moselle, et la quatrième en Moselle. Ce sont des policiers de la DGSI, épaulés par des hommes du Raid, qui ont procédé aux interpellations très tôt dans la matinée. Deux des suspects arrêtés à Vandoeuvre sont d’origine tchétchène. Ils auraient été en contact avec les deux présumés terroristes arrêtés à Marseille le 18 avril, Clément Baur et Mahiedine Merabet, chez qui les enquêteurs ont trouvé un véritable arsenal et qui, selon les enquêteurs, se préparaient à commettre un attentat pendant la campagne présidentielle.

LIRE AUSSI : Attentat déjoué avant la présidentielle : les deux suspects ont été présentés à la justice

Ce n'est pas la première fois que des interpellations liées au terrorisme ont lieu à Vandoeuvre. Au mois d'août 2016, le cousin d'Abdelmalik Petitjean, l'un des deux auteurs de l'attaque de l'église de Saint-Etienne du Rouvray, avait été arrêté dans cette ville.

Choix de la station

France Bleu