Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Antiterrorisme : sept personnes interpellées ce mardi dans le Puy-de-Dôme et en Alsace

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le parquet national antiterroriste a doublement frappé ce mardi matin. Dans le cadre d'une enquête préliminaire, sept personnes ont été placées en garde à vue dans les départements du Puy-de-Dôme et du Bas-Rhin. Une huitième s'est présentée dans la journée au siège de la DGSI.

Voiture de la police nationale
Voiture de la police nationale © Radio France - Maxime Becmeur

Un coup de filet antiterroriste, mené ce mardi matin, a conduit à l'interpellation et à la mise en garde à vue de sept individus. L'opération s'est déroulée dans le Puy-de-Dôme et dans le Bas-Rhin.  

Des liens avec la Syrie

L'enquête porte sur le séjour d'un individu en Syrie, ainsi que sur un possible réseau d'envoi de fonds à destination de la Syrie.

Un individu arrêté dans le Puy-de-Dôme

Sept hommes ont donc été interpellés, dont un russe, qui se trouvait chez lui, à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme. Agés de 28 à 48 ans, ces individus sont membres de la communauté tchétchène, nés en Russie et en Géorgie.

Ils ont tous été placés en garde à vue pour "association de malfaiteurs terroristes" et "financement du terrorisme", dans le cadre de cette enquête préliminaire confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Une huitième personne a été placée en garde à vue après s'être présentée au siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) où elle était convoquée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess