Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après sept ans de cavale, un des braqueurs les plus recherchés d'Europe jugé à Douai

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Un procès atypique s'ouvre ce vendredi devant la cour d'assises du Nord. L'accusé s'appelle David Gras, un braqueur parmi les criminels les plus recherchés d'Europe pendant sept ans. Condamné à 25 ans de réclusion en son absence, il a fini par se rendre, à Douai, pour des "raisons spirituelles".

David Gras comparaît devant la cour d'assises du Nord pendant deux semaines. Il s'est rendu après sept ans de cavale, après avoir embrassé la religion orthodoxe et s'est rendu pour des raisons spirituelles.
David Gras comparaît devant la cour d'assises du Nord pendant deux semaines. Il s'est rendu après sept ans de cavale, après avoir embrassé la religion orthodoxe et s'est rendu pour des raisons spirituelles. - Capture d'écran compte Twitter Police Nationale

Douai, France

Le procès de David Gras s'ouvre ce vendredi devant la cour d'assises du Nord, à Douai. Cet ancien punk, originaire de la Nièvre, va être jugé jusqu'au 5 juillet, pour deux braquages et deux tentatives de braquages. En 2016, cette même cour d'assises l'a condamné à 25 ans de réclusion pour ces mêmes faits, notamment l'attaque à l'explosif d'un centre fort à Orly, attaque au cours de laquelle un convoyeur était mort.

Mais à l'époque, il avait été jugé en son absence, car il était en cavale depuis 2011. Au bout de sept ans, cet homme, qui faisait partie des criminels les plus recherchés d'Europe, avait fini par se constituer prisonnier, en se rendant de lui-même au greffe de la cour d'assises, à Douai, l'été dernier.

Converti à la religion orthodoxe

Une démarche atypique liée à des raisons religieuses, explique son avocat, Jérôme Goudard : "À un moment donné de sa cavale, il a rencontré la religion orthodoxe, il est entré dans une voie profondément pieuse, et il a fait tout un cheminement intérieur. Ce qui a fait qu'il a décidé de se rendre."

ECOUTEZ : Jérôme Goudard, avocat de David Gras

"C'est un profil exceptionnel", poursuit l'avocat, "il vivait peinard dans un endroit où personne n'a pu le localiser. Une personne qui se rend alors qu'elle a 25 ans au-dessus de sa tête, je n'en connais pas beaucoup".

ECOUTEZ : David Gras, un accusé au profil "exceptionnel"

David Gras a refait sa vie, son avocat n'en dira pas plus sur le lieu où il se cachait. Condamné pendant sa cavale à 25 ans de réclusion, il souhaite aussi s'expliquer devant la cour d'assises : il ne nie pas les braquages, mais affirme qu'il n'a aucune responsabilité dans la mort du convoyeur de fonds à Orly en 2011.