Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après avoir refusé l’obtention du BTS à 20 étudiants, le rectorat de Limoges devant la justice

-
Par , France Bleu Limousin

Le tribunal administratif de Limoges a consacré une séance ce mercredi à une affaire opposant le rectorat de Limoges à treize anciens étudiants en BTS de l'école Alternance Limousin. Ces derniers contestent le refus du rectorat de leur délivrer leur diplôme après un taux de réussite très élevé.

Le rectorat de Limoges (photo d'illustration)
Le rectorat de Limoges (photo d'illustration) - ©Google Map

Le rectorat de Limoges s'est retrouvé devant le tribunal administratif ce mercredi après avoir refusé l'obtention d'un BTS à 20 étudiants en juillet dernier. En cette année de Covid-19, ces derniers ont d'abord décroché leur diplôme grâce au contrôle continu, avant que le rectorat leur refuse à cause d'un taux de réussite trop élevé ! Un taux de réussite de 94% contre 45% l'année dernière. 

Sur toute la France, le contrôle continu a donné plus de diplômes

Une différence trop importante selon le rectorat qui a refusé de leur délivrer le diplôme avant de demander aux élèves de repasser les épreuves en présentiel le mois dernier. Certains ont abandonné et d'autres ont accepté et ont d'ailleurs obtenu leur BTS. Mais il était important pour eux d'aller au bout de la démarche dans ce dossier. Et ils ont bien fait. Le rapporteur public est allé dans leur sens. 

A écouter, le témoignage d'un ancien élève Hugo Armagnac pour qui la décision du rectorat est injuste

Dans ses conclusions, il s'est appuyé sur le décret du mois de juin encadrant les critères de délivrance de ce diplôme dans le contexte très particulier de Covid-19 et du contrôle continu. Un décret très clair en la matière. Le jury doit prendre en compte le taux de réussite aux examens en regardant la moyenne sur les trois dernières années, les notes, les livrets scolaires et les appréciations notamment par les entreprises où ces étudiants ont été accueillis. 

Montrer au rectorat que ce qu'on a vécu n'est pas normal

Un aspect important mais pas pris en compte par le rectorat selon leur avocate pour qui ses clients n'ont pas été surnotés par leur école Alternance Limousin. Le rapporteur public a d'ailleurs conclu à "une erreur de droit" de la part du rectorat. Si le juge estime que les conclusions du rapporteur public sont bonnes, un jury devra réexaminer le dossier des cinq élèves qui n'ont pas eu leur diplôme le mois dernier en présentiel. Décision dans 15 jours.

A écouter, Hugo Armagnac a finalement eu son diplôme en septembre mais il va continuer à se battre pour les non diplômés

Choix de la station

À venir dansDanssecondess