Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après l'agression au couteau, "les médiateurs ne sont pas en danger au Mans", selon la mairie

-
Par , France Bleu Maine

Un médiateur de la Ville du Mans a été agressé au couteau, mardi 27 avril 2021, rue des Ursulines. Il est tiré d'affaire, mais reste choqué comme ses collègues. Selon la mairie, ce type d'agression est très marginal.

L'agression a eu lieu juste à côté des bureaux du pôle de médiation de la Ville du Mans, rue des Ursulines, mardi 27 avril 2021.
L'agression a eu lieu juste à côté des bureaux du pôle de médiation de la Ville du Mans, rue des Ursulines, mardi 27 avril 2021. © Radio France - Clémentine Sabrié

L'agression d'un médiateur de la Ville, mardi, au Mans, est un cas isolé, d'après Christian Lacoste, adjoint au maire chargé de la politique de sécurité, prévention et santé. Un agent de 46 ans a été attaqué au couteau tout près des bureaux du pôle médiation, rue des Ursulines, en centre-ville.

Ses collègues n'ont pas pu témoigner à cause de leur devoir de réserve. Les médiateurs appartenant à un syndicat, non plus, encore trop choqués pour s'exprimer.

Leur rôle est "d'assurer le vivre ensemble", explique Christian Lacoste. Ils interviennent pour régler les conflits de voisinage, pour surveiller les rues ou les parcs, lutter contre les incivilités et rappeler à l'ordre les passants.

Tout part d'une incivilité banale

Juste avant l'agression, un groupe de médiateurs a simplement demandé à l'assaillant de ne pas cracher par terre après l'avoir vu faire. Une situation ordinaire, qui rentre dans les attributions des médiateurs, sauf que l'homme, qui présentait des troubles psychiatriques, a recommencé. Deuxième remarque des agents. Il a sorti un couteau et blessé le médiateur à la tête et au bras avant de prendre la fuite.

Les autres agents l'ont suivi et l'ont empêché de s'en prendre aux passants, tout en alertant la police nationale. Les policiers ont retrouvé le forcené à l'entrée du parc de Tessé, côté Prémartine, alors qu'il essayait de se suicider en se taillant les veines.

La victime est tirée d'affaire

Le suspect a été mis hors de danger et conduit à l'hôpital du Mans. Le parquet du Mans n'a pas répondu à nos sollicitations pour savoir s'il avait finalement été placé en garde à vue. 

Sa victime est sortie de l'hôpital, mercredi après-midi, avec des points de suture à la tête et au bras. Elle va bien, mais reste sous le choc malgré ses dix ans d'expérience professionnelle, selon Christian Lacoste.

L'élu rappelle la politique de sécurité publique du Mans : prévention, médiation et tranquillité. La prévention via l'Education nationale et la sensibilisation sur les addictions. La médiation grâce aux 14 médiateurs qui veillent à apaiser les tensions entre les habitants du Mans. La tranquillité publique est assurée par les polices municipale et nationale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess