Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après l'agression de deux pompiers à Hennebont, le tribunal de Lorient condamne trois hommes à de la prison ferme

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Douze, dix et huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt : le tribunal de Lorient n'a pas tardé, c'est le moins qu'on puisse dire, à réagir aux agressions de pompiers sur la commune d'Hennebont mardi 1er janvier.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Hennebont, France

Les trois personnes responsables de l'agression de deux pompiers à Hennebont près de Lorient le 1er janvier sont derrière les barreaux. Ces trois hommes sont passés en comparution immédiate aujourd'hui à Lorient pour "violences aggravées par la qualité de chargé de mission de service public".

En comparution immédiate à Lorient

Ils s'en sont pris à deux pompiers qui tentaient d'intervenir sur un accident de la route, mardi vers 7h. L'un des deux a été mis à terre et frappé, il a dix jours d'arrêt de travail (ITT). Les policiers ont rapidement interpellés des suspects, les ont placés en garde à vue. Ils ont été déférés et jugés aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Lorient. Ils ont été condamnés par la justice à des peines de prison ferme de douze, dix et huit mois... Avec mandat de dépôt, ils sont donc partis dès ce soir en prison.

Autres violences contre les pompiers à Lorient

Mais dans le Morbihan, les pompiers sont décidément la cible de violences. Puisque la nuit dernière, entre mardi et mercredi, c'est à Lorient que des soldats du feu ont été pris pour cible, dans le quartier Bois du Château. Une quinzaine de personnes ont jeté des projectiles sur leur véhicule alors qu'ils intervenaient sur un feu de container. Il y a des dégâts sur la carrosserie. Une plainte est déposée.

La justice répond rapidement à une "situation intolérable"

Pour le responsable du SDIS du Morbihan, le contrôleur général Cyrille Berrod, "les pompiers interviennent pour aider et porter secours. Nous sommes neutres et non armés. Aucun élément ne justifie ce type d'agression". Et sur l'affaire d'Hennebont, "ce n'est pas la première fois à Hennebont, ça peut arriver. Là, nous avons le sentiment d'avoir été entouré comme il faut, et la réaction de la chaîne judiciaire a été rapide, pour répondre à une situation intolérable". 

Le Préfet sur France Bleu

Raymond Le Deun, préfet du Morbihan, "condamne ces actes avec la plus grande fermeté" dans un communiqué. Il sera l'invité de France Bleu Breizh Izel à 7h45 ce jeudi 3 janvier.