Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Après l'Alerte enlèvement, le procès de la jeune ravisseuse d'un bébé à Nancy

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La cour d'assises des mineurs de Nancy juge à partir de ce jeudi une jeune femme pour l'enlèvement d'un bébé de deux jours. Le nourrisson a disparu de la maternité régionale de Nancy en décembre 2012. Il a été retrouvé moins de 24 heures plus tard, après le déclenchement de l'Alerte enlèvement.

L'Alerte enlèvement a été déclenchée le lendemain de la disparition du nourrisson
L'Alerte enlèvement a été déclenchée le lendemain de la disparition du nourrisson © Maxppp - Maxppp

Le dispositif Alerte enlèvement déclenché, un nourrisson enlevé à la maternité régionale de Nancy par une jeune femme et retrouvé sain et sauf le lendemain. C'était en décembre 2012. L'affaire trouve son prolongement judiciaire ce jeudi et ce vendredi devant la cour d'assises des mineurs de Nancy. La ravisseuse est poursuivie pour "enlèvement et séquestration". Elle avait alors 17 ans, elle en a 21 aujourd'hui. Son procès se déroule à huis-clos.

Elle s'empare d'un nouveau-né alors que sa mère dort

Qu'est-ce qui a conduit cette jeune femme à entrer dans la maternité nancéienne le 18 décembre 2012 et à en repartir avec un bébé de deux jours ? Pourquoi un tel acte ? Tout le procès va tenir autour de cette question. L'alerte est donnée vers 23h ce soir-là. Auparavant, la jeune femme se présente dans une chambre, où se trouvent deux mères et leurs nouveaux-nés. Elle est vêtue d'une blouse, elle se fait passer pour un personnel de la maternité et propose à l'une des mamans de s'occuper de son enfant pour qu'elle puisse se reposer. Cette dernière refuse. La jeune femme prend alors l'autre bébé, sa mère dort.

Le signalement diffusé aux frontières européennes

Police, gendarmerie, équipe cynophile sont mobilisés pour retrouver au plus vite le petit garçon. L'Alerte enlèvement est déclenchée le lendemain matin, le signalement de la ravisseuse présumée est diffusé chez nos voisins européens. C'est finalement dans l'agglomération nancéienne que le bébé est retrouvé, moins de 24 heures après sa disparition. Les images de vidéosurveillance de la maternité et du tramway permettent d'identifier la jeune femme. Des témoignages-clé font remonter les enquêteurs jusqu'à son domicile. Le bébé est là, en bonne santé. Le verdict dans ce procès est attendu vendredi 7 avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu