Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après l'incendie au cabinet médical les médecins de Fraisses consultent dans la pharmacie

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le cabinet médical de Fraisses ne pourra pas rouvrir avant plusieurs semaines suite à l'incendie qui l'a dévasté dans la nuit de lundi à mardi. La municipalité et les médecins s'organisent pour maintenir les consultations, dès ce mercredi elles se tiendront dans la pharmacie voisine.

Experts et ouvriers étaient à pied d'oeuvre ce mardi après l'incendie du cabinet médical de Fraisses.
Experts et ouvriers étaient à pied d'oeuvre ce mardi après l'incendie du cabinet médical de Fraisses. © Radio France - Lila Lefebvre

Fraisses, France

Une longue trace noire remonte l'immeuble du centre de santé de Fraisses. Dans la nuit de lundi à mardi la pompe à chaleur du cabinet a explosé rendant le local impraticable mais ne faisant heureusement aucun blessé. Le matériel médical a pu être sauvé, à la mairie on s'organise donc pour permettre aux quatre médecinsdu cabinet d'assurer leurs consultations. Un local de la pharmacie voisine servira de cabinet de fortune dès mercredi.

Ce mardi, les patients défilent à la pharmacie de Fraisses, des habitants inquiets de ne pas avoir pu se rendre à leur rendez-vous médical. "Nous les dépannons" rassure Franck Berreta le pharmacien "certains avaient rendez-vous pour des renouvellements d'ordonnance, nous appelons les médecins afin de leur fournir des médicaments pour éviter des interruptions de traitement".  

Bien plus la pharmacie met à disposition des médecins un local inoccupé pour qu'ils puissent assurer les consultations les plus urgentes. Il est opérationnel dès ce mercredi 3 avril.

Peut-être un appartement prochainement

De leurs côtés médecins et élus ont passé la journée de mardi en compagnie des assureurs pour anticiper la suite. Le bailleur social Bâtir et Loger a peut-être une solution : un appartement vacant qui pourrait être loué par les médecins. Pour cela, ils attendent un feu vert des compagnies d'assurances. En attendant le matériel est toujours stocké à la mairie.