Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après l'incendie de Nantes, les églises du Nord Franche-Comté s'interrogent sur leur sécurité

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après le feu qui a ravagé la cathédrale de Nantes samedi dernier, le diocèse de Belfort-Montbéliard pense à la sécurité de ses lieux de culte. Pas d'inquiétude particulière à ce jour mais une vigilance renforcée.

La cathédrale Saint-Christophe, en centre-ville de Belfort
La cathédrale Saint-Christophe, en centre-ville de Belfort © Radio France - Manon Klein

Un an après l'incendie de Notre-Dame-de-Paris et après le feu qui a ravagé la cathédrale de Nantes samedi, l'Eglise catholique dans le Nord Franche-Comté s'interroge sur la sécurité de ses paroisses et celle de la Cathédrale Saint-Christophe de Belfort.

Le diocèse réfléchit à de possibles ajustements de sa sécurité mais assure que des dispositifs importants sont déjà en place: "Nous mettons en œuvre toutes les recommandations qui sont faites par les bureaux de certification dans nos lieux de culte, explique Christian Cases, l'économie diocésain. Il y a un plan de circulation pour l'évacuation des portes, avec des poignées anti-panique lorsqu'on est à l'intérieur pour sortir en poussant. Il y a des extincteurs. Il y a de l'éclairage qui s'allume en cas d'alerte incendie puisqu'il y a des détecteurs de fumée"

"Après, ce qui s'est passé à Nantes est grave et donc quelles que soient les causes, ça nous interroge !", admet Christian Cases. "Et c'est l'occasion de faire le point et peut-être de prendre quelques dispositions complémentaires mais ne soyons pas alarmiste !"

Des curés vont réunir leur conseil paroissiale sur le sujet

A l'heure actuelle, il n'y a pas de craintes particulières pour la cathédrale et les autres églises du Nord Franche Comté. L'économe précise qu'aucun signalement des services de l'état n'a été émis pour la zone du diocèse. Pour autant, certains curés s'inquiètent et ont décidé de réunir leurs conseils paroissiaux pour réfléchir à des ajustements. 

"L'actualité nous rappelle à notre devoir de vigilance, déclare Christian Cases. Je ne dramatise pas. Nous restons attentifs et certains curés m'ont déjà contacté et vont prendre le temps de réfléchir, de s'interroger et le cas échéant de modifier quelques éléments de leur dispositif pour se sentir rassurés", conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess