Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après la mort de Sandra, 23 ans, le "Franprix" de Quincy-sous-Sénart au centre de l'enquête

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Près de deux mois après la mort de Sandra, 23 ans, étudiante en marketing à Créteil, retrouvée pieds et poings liés dans le coffre de sa voiture à Valenton, tous les indices convergent vers le supermarché Franprix de Quincy-sous-Sénart où la jeune femme a été vue pour la dernière fois.

Capture d'écran du profil de Sandra, retrouvé morte à Valenton
Capture d'écran du profil de Sandra, retrouvé morte à Valenton - FB

Que s'est-il passé le 9 mai dernier à Quincy-sous-Sénart (Essonne) ? C'est la question que se pose la famille de Sandra, plus d'un mois après le meurtre de cette étudiante de 23 ans, retrouvée quatre jours plus tard (le 13 mai), morte asphyxiée, pieds et poings liés, dans le coffre de sa voiture à Valenton (Val-de-Marne). Tous les indices convergent vers le supermarché "Franprix" à Quincy-sous-Sénart où la jeune femme (étudiante en marketing à Créteil) a été vue pour la dernière fois. 

"Certains habitants n'arrivent pas à dormir la nuit"

Ce supermarché "Franprix", au bord d'une route départementale est toujours ouvert, les étals sont à moitié vides et l'ambiance pesante aux alentours. Arthur, qui travaille juste à côté, explique que "certains habitants n'arrivent pas à dormir la nuit, ils sont choqués et moi aussi je suis choqué, on a plus envie d'y retourner". Vincent avait également l'habitude de faire ses courses dans ce supermarché : "La personne qui est mise en cause m'a servi des dizaines de fois, c'est incompréhensible. Pour être franc, maintenant je n'y vais plus, je vais respecter le deuil de la famille et c'est d'ailleurs pour ça que je pense que le supermarché devrait rester fermé". C'est aussi l'avis de la maire de la ville qui ne comprend pas pourquoi le supermarché reste ouvert malgré les lourds soupçons qui pèsent sur cet employé de 33 ans, de la famille du gérant et qui, selon le parquet de Créteil, garde le silence depuis sa mise en examen. 

Son corps conservé dans la chambre froide du magasin ? 

À ce stade de l'enquête, il est donc impossible de déterminer si cette jeune femme de 23 ans a bien été tuée dans ce supermarché et si, comme l'indique plusieurs sources, son corps a été conservé plusieurs jours dans la chambre froide du magasin. Seule certitude, ce supermarché est le dernier endroit où le téléphone de Sandra a émis un signal. Ce 9 mai, Sandra, faisait le tour des supermarchés dans le cadre d'un stage pour une entreprise de glace. Vers midi elle a appelé sa mère pour lui dire qu'elle allait rentrer. C'est la dernière fois que sa famille a eu un contact avec elle. 

Éventuelles complicités ? 

Inquiets de ne pas avoir de ses nouvelles, sa famille et ses amis ont retracé son itinéraire. Sa mère s'est donc rendue sur place et a trouvé l'attitude de l'employé du supermarché "très bizarre". La famille, les amis ont ensuite ratissé les deux départements du Val-de-Marne et de l'Essonne et ont localisé sa voiture à Valenton. Les enquêteurs ont retrouvé son corps, pieds et poings liés dans le coffre de la voiture. L'autopsie révélera que Sandra est morte asphyxiée. De son côté l'avocat de la famille s'interroge également sur d'éventuelles complicités. Selon Maître Grégory Bensadoun "plusieurs éléments objectifs" vont dans ce sens. Le principal suspect, lui, sera interrogé une troisième fois à la mi-juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess