Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray

Après la prise d'otages à Saint-Etienne-du-Rouvray, le dispositif Sentinelle renforcé en Haute-Garonne

mardi 26 juillet 2016 à 16:40 Par Jean Saint-Marc, Jules Brelaz et Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie

Dès demain 60 militaires supplémentaires seront affectés au dispositif Sentinelle en Haute-Garonne : c'est ce qu'annonce la préfecture quelques heures après la prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Normandie. Un prêtre a été tué dans cette attaque revendiquée par Daech.

Deux militaires de Sentinelle surveillent les entrées de l'église Saint-Jérôme
Deux militaires de Sentinelle surveillent les entrées de l'église Saint-Jérôme © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

Quelques heures après la prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, la préfecture de Haute-Garonne annonce un renforcement du dispositif Sentinelle dans le département, et notamment à Toulouse.

60 militaires de plus soit désormais 180 hommes affectés à l'opération Sentinelle

"Aux 120 militaires déjà présents en Haute-Garonne vont s'ajouter, d'ici le 27 juillet (demain), 60 effectifs supplémentaires qui auront vocation à contribuer à la sécurité générale lors des manifestations publiques" annonce la préfecture ce mardi.

Les patrouilles de Sentinelle surveillent déjà un certain nombre d'églises et de sites catholiques à Toulouse et dans le département. Les plus grosses églises et les sites les plus sensibles font l'objet d'une "présence statique" au moment des offices, tout comme les lieux des autres cultes.

"Il ne faut pas céder à la peur. Il nous faut vivre selon notre Foi, et continuer à vivre. Nous voulons nos églises ouvertes !" – le vicaire général Hervé Gaignard

"Il y a 200 églises ouvertes chaque dimanche, on ne peut pas mettre un militaire devant chacune" explique le vicaire général Hervé Gaignard. C'est pourquoi après l'attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray il a rappelé aux prêtres du diocèse les consignes de sécurité en vigueur depuis les fêtes de Noël :

"Diminuer le nombre d'accès, veiller à ce qu'une voiture ne puisse pas accéder, et une certaine vigilance au sujet des personnes qui rentrent"

200 personnes environ ont assisté ce mardi à la messe à l'intention de Jacques Hamel tué à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Des fidèles très touchés par le drame : ils sont nombreux à s'être rendus spontanément à l'église Saint-Jérôme, avant même la messe du soir :

A ECOUTER | Le reportage de Jules Brélaz auprès des fidèles "bouleversés"

A LIRE AUSSI | Saint-Étienne-du-Rouvray : Daech revendique l'attaque, un prêtre tué