Faits divers – Justice

Après la rave, le désespoir d'un éleveur de l'Ardoise

Par Jérôme Plaidi et Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère mardi 28 avril 2015 à 10:39

Troupeau de brebis en Lozère
Troupeau de brebis en Lozère © MaxPPP

La colère d'un éleveur de brebis de l'Ardoise dans le Gard : plusieurs des brebis d'Aimé Pellier ont été tuées par des chiens. Et ce sont probablement les suites regrettables de la rave interdite qui s'est tenue le weekend des 25 et 26 avril sur le site désaffecté d'Arcelor Mittal à Laudun - l'Ardoise.

Le désespoir d'un éleveur de moutons de L'Ardoise. Aimé Pellier possède 450 moutons et ses pâturages jouxtent le terrain sur lequel près de 2 000 ravers se sont installés pendant une bonne partie du week-end des 25 et 26 avril. 

Plusieurs bêtes égorgées

Lundi, le malheureux éleveur a découvert plusieurs de ses bêtes égorgées et dépecées. Peut-être par des chiens des fêtards . Pour l'instant, Aimé Pellier n'a pas pu évaluer la totalité des dégâts car il restait  encore des ravers sur le site, mais il redoute qu'au moins une dizaine de bêtes aient été tués.

Il a également découvert de mutiples brêches dans ses clôtures . Il craint désormais que d'autres moutons s'enfuient. Et il ne peut rien faire. Aimé Pellier est totalement désemparé

Rave / Pellier / désemparé

Aimé Pellier a essayé de discuter avec les organisateurs pour qu'ils maitrisent leurs chiens... mais en vain.

Rave Pellier / Chiens

Des incidents déjà samedi

Samedi, les affrontements entre les participants à cette rave-party non-autorisée dans le Gard et les forces de l'ordre avaient fait 18 blessés parmi  les gendarmes.

Les forces de l'ordre avaient demandé, dès samedi matin, aux organisateurs d'annuler leur fête , prévue dans un hangar de l'ancien site industriel d'ArcelorMittal à Laudun-l'Ardoise, considéré par les autorités comme dangereux.