Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Crash mortel de l' ULM : une porte se serait ouverte puis détachée, provoquant l'accident

mercredi 20 juin 2018 à 15:34 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

Des débris de l'appareil ont été récupérés, il s'agit de comprendre ce qui a causé la chute du petit hélicoptère qui a tué le pilote et son passager. Une porte de l'appareil se serait ouverte puis détachée heurtant le rotor et provoquant l'accident.

l'aérodrome est bouclé pour les besoins de l'enquête
l'aérodrome est bouclé pour les besoins de l'enquête © Radio France - vincent Hulin

Châtellerault, France

Depuis l'accident de mardi soir peu après 20h, la piste de l'aérodrome est fermée.

Des enquêteurs du BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses) étaient sur place ce mercredi matin. Épaulés par les gendarmes, ils ont ratissé la zone de lieu du crash. Ils ont passé au peigne fin les centaines de mètres de champs autour du crash de l'appareil pour récupérer ici et là des morceaux de cet ULM Classe 6. Les restes du petit hélicoptère sont calcinés car l'appareil s'est enflammé sitôt au sol, ne laissant aucune chance au pilote et à son passager. Les enquêteurs ont aussi piloté un drone au dessus de la carcasse pour prendre des photos. 

Une salle du petit aérodrome a d'ailleurs été réquisitionnée pour accueillir les morceaux de l'appareil. Selon le parquet de Poitiers, "les premiers éléments de l'enquête semblent établir qu'une porte de l'hélicoptère se serait ouverte, puis détachée, provoquant l'accident. Les investigations techniques sur l'épave devront se poursuivre pour confirmer ou non cette hypothèse".

Le procureur de la République confirme les identités du pilote : Guy-Michel Cogne, âgé de 64 ans et son passager Davide Bingo, âgé de 49 ans.