Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après la mort des saisonniers de Courchevel, les parents d'Ambre attendent vos témoignages

TÉMOIGNAGE - Dimanche en pleine nuit, en Savoie, un incendie a tué deux saisonniers et blessé grièvement quatre jeunes. Ambre a sauté du troisième étage. La jeune femme de 24 ans est en soins intensifs à Grenoble. Ses parents lancent un appel à témoins sur Facebook.

Isabelle et Alain Corci à l'Hôpital Nord de Grenoble
Isabelle et Alain Corci à l'Hôpital Nord de Grenoble © Radio France - Christophe Van Veen

Courchevel 1850, Saint-Bon-Tarentaise, France

Ambre, 24 ans, cavalière semi-professionnelle, originaire du Gard, finançait sa passion pour les chevaux en gagnant sa vie avec des petits boulots de saisonnier. L'incendie de Courchevel 1850 a dévasté sa vie. Dimanche, en pleine nuit, elle est prisonnière des flammes, et saute du troisième étage. Elle retombe sur le bitume.  

La jeune femme est héliportée sur l'Hôpital Nord de Grenoble où elle est opérée pendant quatre heures. Fumées inhalées. Brûlures multiples. Fracture du thorax. Deux vertèbres fracturées. La moelle épinière est touchée. Les membres inférieurs ne répondent plus. "Aucun médecin ne veut se prononcer" explique son papa Alain, "elle ne pourra plus monter à cheval, c'est fini ! Et peut-être plus jamais marcher. Psychologiquement, Ambre est détruite. Elle ne fait que pleurer".

Depuis dimanche, les parents sont au chevet de leur fille. Ils vont d'hôtel en hôtel, se débrouillent avec leurs propres moyens. Dans la vie, le couple fait des spectacles d’illusionnisme et de magie, et exerce aussi dans la fauconnerie, à Méjannes-lès-Alès (30). Leur vie s'est arrêtée. Depuis le drame, ils traquent tous les témoignages, persuadés que leur fille a été victime de négligences en matière de sécurité.

Isabelle et Alain lancent un appel à témoin

" Plus jamais ça ! Ça n'arrive pas qu'aux autres ! "

"Plus jamais ça ! " Isabelle et Alain sont prêts à aller "jusqu'au bout, pour que les gens incriminés payent." Le couple, qui s'est entouré d'avocats, s'est rendu sur place, à Courchevel 1850. Il a enregistré sur son smartphone des témoignages à charge de la part de saisonniers survivants. L'enquête qui mobilise plus d'une vingtaine de gendarmes devra confirmer ou infirmer les manquements supposés aux règles de sécurité. 

Nous avons pu visionner ces accusations terribles, tout comme les derniers mots d'Ambre avant de passer sur la table d'opération. Elle raconte dans un ultime effort, sur son brancard, à ses parents comment elle "n'a pas eu le choix" , "les portes étaient fermées", pas d'autres choix que de sauter par la fenêtre.  Aujourd'hui, placée en soins intensifs depuis 72 heures, la jeune femme est dans l'incapacité de parler.

Les parents d'Ambre viennent donc de lancer un appel à témoin sur Facebook. 

Vous pouvez les contacter sur leur portable : 06 03 53 92 22

"Témoignez ! N'ayez pas peur ! Même s'il y a des pressions. " C'est le cri du cœur d'Isabelle. "On se bat pour Ambre. Entre guillemets, on a presque la chance qu'elle soit vivante. D'autres sont morts. On ne veut plus que ça se reproduise. On s'en fout de l'argent. Mais il faut que les responsables payent. Les saisonniers dans les stations de ski sont en règle générale logés dans des appartements non appropriés. Il n'y a même pas d'exercice "alerte incendie". Il faut témoigner. Tous ceux qui sont passés par ces logements doivent dire ce qu'ils ont vu. A Courchevel et ailleurs. Ça n'arrive pas qu'aux autres !"

Le groupe Tournier qui possède de nombreux établissements de luxe à Courchevel et qui logeait les saisonniers dans cet ancien hôtel n'a pas répondu à nos demandes d'interviews. 

Lhôpital de Grenoble - Radio France
Lhôpital de Grenoble © Radio France - Christophe Van Veen
Choix de la station

France Bleu