Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après les inondations, Orcier se remet peu à peu

mardi 5 juin 2018 à 17:58 France Bleu Pays de Savoie

Suite à de violents orages lundi soir, la commune d'Orcier, en Haute-Savoie, a été particulièrement frappée. La situation revient en partie à la normale.

Le Pamphiot est sorti de son lit
Le Pamphiot est sorti de son lit - Richard Baud - DR

Orcier, France

Mardi soir, la commune d'Orcier, dans le Chablais, a été victime de la crue de son cours d'eau. Plus d'une cinquantaine de maisons ont été inondées et des routes emportées. Le Pamphiot, cours d'eau qui traverse la commune, était, lundi soir, devenu un véritable torrent en furie

La commune demande son classement en état de catastrophe naturelle 

Mardi soir, les deux principales routes d'accès étaient coupées. La départementale 36 est rouverte ce mardi soir. La départementale 35 devrait être opérationnelle ce mercredi.

La commune a demandé son classement en état de catastrophe naturelle afin de favoriser les indemnisations des 55 maisons inondées. Orcier a été victime d'une crue centennale. Le cours d'eau qui la traverse - le Pamphiot - est sorti de son lit.

La maire de la commune salue "la solidarité"

Thérèse Baud, la maire d'Orcier a tenu à "remercier la solidarité des communes environnantes et des habitants qui sont venus aider à déblayer. L'essentiel du travail consiste désormais à racler la boue". Les deux familles dont les maisons ont été ravagées ont pu être relogées chez des proches