Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après son annulation, l'organisateur du Crazy Race Festival s'exprime sur France Bleu Auxerre

vendredi 31 août 2018 à 12:45 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

Frédéric Bathreau l'organisateur du Crazy Race Festival s'exprime pour la première fois sur France Bleu Auxerre. Les courses qui devaient avoir lieu les 7, 8 et 9 septembre à Champs-sur-Yonne ont été annulées lundi dernier, provoquant la surprise et la colère des partenaires et des participants

- Crazy Race Festival

Yonne, France

L'organisateur du Crazy Race Festival, âgé de 21 ans seulement, Frédéric Bathreau a envoyé un mail lundi dernier aux partenaires et aux participants leur annonçant que le festival sportif n'aurait pas lieu et qu'il n'y aurait pas de remboursement. Certains ont pensé à une arnaque. Frédéric Bathreau dément. 

"Le nombre trop faible de participants ne permettait pas de maintenir ce festival. (...) Notre objectif était de 4000 participants, nous n'en avions que 500."" — Frédéric Bathreau, organisateur du Crazy Race Festival

Après son annulation, l'organisateur du Crazy Race Festival s'exprime sur France Bleu Auxerre. Au micro de Damien Robine , il affirme qu'il n'y a pas eu d'arnaque

Selon lui c'est le manque de participants qui est à l'origine de l'annulation. Il affirme qu'il fallait un budget de 130 000 euros pour boucler le projet. 4000 inscriptions étaient nécessaires pour y parvenir, il n'y en a eu finalement que 500. 

Il manquait donc, toujours selon l'organisateur 70 000 euros. Il a donc jeté l'éponge. On ne connaît pas le montant exact de la somme récoltée auprès des partenaires et des participants mais Frédéric Bathreau affirme que 30 000 euros sont partis dans la campagne de communication. 

Les partenaires ont la possibilité de porter plainte, ainsi que les particuliers qui ont payé leur inscription et à qui ont a annoncé qu'ils ne seraient pas remboursés. Quant à Frédéric Bathreau, il était entendu ce vendredi dans les locaux de la police d'Auxerre.