Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après un retard d'un an et demi, les travaux s'achèvent au tribunal de Tours

-
Par , France Bleu Touraine

C'est un chantier qui aura finalement duré trois ans, au lieu des 18 mois prévus initialement. Début avril, les justiciables tourangeaux devraient pouvoir retrouver un palais de justice sans travaux, ou presque. France Bleu Touraine vous emmène en visite de chantier.

Un énorme trou a été creusé dans la salle des pas perdus du tribunal de Tours, des escaliers permettront à l'avenir d'y accéder depuis le rez-de-chaussée
Un énorme trou a été creusé dans la salle des pas perdus du tribunal de Tours, des escaliers permettront à l'avenir d'y accéder depuis le rez-de-chaussée © Radio France - Annabelle Wanecque

Les travaux s’achèvent au palais de justice de Tours. Ils doivent notamment permettre de faciliter la vie des personnes à mobilité réduite, puisque l’on accédera bientôt au tribunal par la rue, et non plus par ses deux grands escaliers. Une grande partie du chantier, la plus visible, doit être terminée début avril. Tout doit être fini pour juillet. Et c’est un petit événement là-bas ! 

Un an et demi de retard

A l’origine, ces travaux, débutés en juillet 2018, devaient s’achever 18 mois plus tard. Ils auront finalement duré trois ans. Même déconvenue en terme financier. Budgétés au départ à deux millions d’euros, ils auront coûté au total plus de neuf millions, sans compter près d’un million d’euros mis sur la table par la Chancellerie pour compenser les retards et assurer la rénovation de certains bureaux. 

Christophe Régnard, le président du tribunal de Tours, devant les nouveaux escaliers qui permettront l'accès à la salle des pas perdus
Christophe Régnard, le président du tribunal de Tours, devant les nouveaux escaliers qui permettront l'accès à la salle des pas perdus © Radio France - Annabelle Wanecque

Alors bien sûr, le premier confinement du printemps 2020 n’a rien arrangé, mais il n’explique pas à lui seul ce gros délai. En fait il y a eu plusieurs (mauvaises) surprises dans ce gigantesque chantier. L’une d’elles est survenue, quand les entreprises ont voulu creuser un trou sous le palais et qu'elles se sont rendues compte que les pieux métalliques d’il y a presque 200 ans étaient complètement corrodés. Il a fallu construire une quinzaine de pieux en béton pour soutenir le bâtiment, ce qui a occasionné six mois de retard.

Plusieurs mauvaises surprises 

Il a aussi fallu consolider la future entrée principale, comme nous le raconte Christophe Régnard, le président du tribunal de Tours. "Il a fallu là aussi installer des poteaux de soutènement pour les colonnades du péristyle qui pèsent 15 tonnes. Quand on perçait le mur de soubassement, il fallait assurer une protection et une sécurisation". 

C'est désormais depuis la rue que l'on accédera au palais de justice de Tours
C'est désormais depuis la rue que l'on accédera au palais de justice de Tours © Radio France - Annabelle Wanecque

La multiplication des problèmes rencontrés laisse penser que certains, pas tous, auraient pu être évités, reconnait-il. En tout cas, tous n’étaient pas dus aux seules entreprises. "La gestion globale se fait à Dijon, l'architecte est parisien, l'assistance à maîtrise d'ouvrage était nantaise, c'était un peu compliqué. Maintenant _il y a une organisation qui a été reprise par le ministère, donc ça va plus vite_". 

Pour aboutir donc très bientôt à un palais beaucoup plus en phase avec l’air du temps selon lui. "On était restés plutôt confinés dans les années 50/60, on avait encore les moquettes au mur et au sol de cette époque". 

L'une des salles d'audience du tribunal de Tours, toujours en travaux
L'une des salles d'audience du tribunal de Tours, toujours en travaux © Radio France - Annabelle Wanecque

Les retards ne sont désormais plus permis au tribunal, qui doit accueillir en mai tous les personnels du tribunal d’instance. Après ce chantier dont la première partie doit s’achever début avril, une deuxième phase de travaux est d’ores et déjà prévue. Rien n’est encore définitivement acté mais il devrait s’agir de refaire la chaudière, la téléphonie ou encore les fenêtres extérieures. Ces nouveaux travaux pourraient commencer début ou mi 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess