Faits divers – Justice

Après un tir présumé contre un train, des conducteurs du RER C arrêtent le travail

Par Émilie Defay et Martine Bréson, France Bleu Paris lundi 13 avril 2015 à 12:50

RER D Impact de balle
RER D Impact de balle © @ThomGib

Des conducteurs de la ligne C du RER ont cessé le travail lundi. Ils exercent leur droit de retrait après un tir présumé dimanche au niveau de Choisy-le-Roi contre un train inter-cité qui circulait sur les voies du RER C.

Plusieurs RER de la ligne C sont supprimés lundi suite à l’arrêt de travail de certains conducteurs. Dimanche, sur les voies du RER C, un train inter-cité aurait été visé par des tirs présumés à Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne. Des conducteurs de la ligne C ont exercé leur droit de retrait suite à cet incident.

Les agents demandent à être rassurés sur leur conditions de travail. La SNCF a d'ores et déjà renforcé les équipes de surveillance dans le secteur de Choisy le Roi en attendant que la police détermine la nature exacte et l'origine de ce tir qui s'est produit peu après 21h00 dimanche soir. Le conducteur d'un train Toulouse Paris a entendu un bruit sourd peu avant d'entrer en gare de Choisy-le-Roi. La police, appelée sur place, a constaté un impact sur la cabine du conducteur au-dessus de la vitre.

Lundi matin, une source policière a confirmé à France Bleu 107.1 qu'il y avait bien un trou mais aucune balle n'a été retrouvée. Impossible donc pour l'instant de déterminer la nature du tir. Les conducteurs n'ont pas attendu les conclusions de l'enquête pour cesser le travail. Le trafic sur le RER C sera perturbé toute la journée de lundi.

Au mois de mai, en 2014, un tir avec un fusil sur une rame du RER D à Evry avait déjà suscité l’inquiétude des conducteurs et des usagers.