Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un motard flashé à Aramon en excès de vitesse et en récidive

mercredi 4 octobre 2017 à 13:59 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Un motard circulant dans le secteur d'Aramon (Gard) est reparti à pied. Il a été contrôlé à 167 km/h au lieu de 90. Il y a trois mois, il avait déjà été contrôlé avec le même véhicule et au même endroit par les mêmes gendarmes et pour le même motif. Cette fois, sa moto a été saisie.

Le véhicule saisi par la gendarmerie du Gard.
Le véhicule saisi par la gendarmerie du Gard. - Gendarmerie du Gard

Aramon, France

On peut penser que le motard joue de malchance, mais quand même... Dans un département où il y a eu 42 tués sur les routes depuis le début de l'année, les gendarmes gardois de l'EDSR, l'escadron départemental de sécurité routière n'en sont pas revenus.

Au cours d'une opération sur la RD2 dans le secteur d'Aramon, ils ont contrôlé le motocycliste à 167 km/h sur un axe limité à 90 km/h. Un gros excès de vitesse, même si la vitesse retenue a été 158 km/h.

Un conducteur en état de récidive

Le piquant de l'histoire. Le conducteur se trouve en récidive légale pour avoir fait l'objet d'un excès de vitesse de plus de 50 km/h il y a six mois tout juste. Même axe, la RD2 à hauteur d'Aramon, même véhicule et par les mêmes gendarmes. Cette fois, la moto a été saisie.

42 tués sur les routes du Gard depuis janvier

Lors de ce controle, les gendarmes gardois ont relevé une vingtaine d'infractions, dont 15 excès de vitesse entre 20 et 30 km/h, un usage de téléphone, un dépassement dangereux et une conduite sous stupéfiants (cannabis). Depuis le début de l'année, 42 personnes ont trouvé la mort sur les routes du Gard.