Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Arc-sur-Tille : un maître-nageur héroïque sauve un homme de la noyade sur la base de loisirs

mardi 10 juillet 2018 à 21:40 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Après le drame du lac du Pré Saint-Jean qui a coûté la vie à trois jeunes d'une même fratrie ce dimanche soir à Chalon-sur-Saône. Ce mardi vers 17h20 on a failli déplorer une nouvelle noyade. Morane Chouit, 24 ans, s'est jeté à l'eau pour sauver un homme de 60 ans qui faisait un malaise.

La base de loisirs d'Arc-sur-Tille (illustration)
La base de loisirs d'Arc-sur-Tille (illustration) © Radio France - Thomas Nougaillon

Arc-sur-Tille, France

Après le drame du lac du Pré Saint-Jean qui a coûté la vie à trois jeunes d'une même fratrie dimanche soir à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), ce mardi en fin d'après-midi, on a failli déplorer une nouvelle noyade. Et c'est une nouvelle fois à la base nautique d'Arc-sur-Tille (Côte-d'Or) près de Dijon que ça se passe. Un homme de 60 ans a visiblement fait un arrêt cardiaque alors qu'il se trouvait dans l'eau dans une zone de baignade surveillée. Heureusement pour lui, les surveillants de baignade ont été extrêmement vigilants. 

La base de loisirs d'Arc-sur-Tille (illustration) - Radio France
La base de loisirs d'Arc-sur-Tille (illustration) © Radio France - Stéphane Parry

C'est Morane Chouit, 24 ans, le responsable des maîtres-nageurs de la base nautique qui lui a sauvé la vie. "J'étais en train de surveiller, soudain j'ai vu un homme inerte dans l'eau, à environ 7-8 mètres du bord. Je me suis dirigé vers lui en me disant qu'il était peut-être en train de faire de l'apnée pour regarder les poissons.  Mais je me suis rendu compte qu'il était en arrêt cardiaque alors je l'ai tiré de l'eau. Après avoir contrôlé son pouls et sa respiration j'ai décidé de lui prodiguer un massage cardiaque". 

"Il a rouvert les  yeux et on a vu des mouvements au niveau de son ventre, il respirait à nouveau"

Massage cardiaque qui a duré environ une minute trente à deux minutes avant que l'homme ne revienne à lui. "Il a rouvert les yeux et on a vu des mouvements au niveau de son ventre qui montraient qu'il respirait à nouveau" explique Morane. Le jeune homme titulaire d'un diplôme de sauveteur n'en revient toujours pas. C'est la première fois qu'il sauvait une vie! "Cela fait assez bizarre, on se dit toujours que ça n'arrive qu'aux autres. En fait j'étais là au bon endroit au bon moment et ça fait très plaisir !"

Morane: héros du jour à la base de loisirs d'Arc-sur-Tille

Patrick Morelière, le maire d'Arc-sur-Tille, s'est rendu très vite sur les lieux du sauvetage. Il a immédiatement félicité le jeune garçon et l'ensemble de ses sauveteurs. "Je les ai félicité pour leur rapidité d'action mais aussi les pompiers qui sont intervenus dans les minutes qui ont suivies et les gendarmes qui se sont déplacés à Arc. La réactivité de tout le monde a fait qu'on a évité le pire. 

Le monsieur ne sera certainement pas devant sa télé pour regarder le match ce soir (mardi, ndlr) mais je pense que tout ira bien pour lui !" conclut le premier magistrat dans un sourire rassuré. Il faut dire qu'il arrive régulièrement des drames dans les eaux de ce lac. Le dernier remonte au 6 mai 2018, c'est un Dijonnais de 26 ans qui avait succombé à un malaise cardiaque après avoir sauté à l'eau pour récupérer un ballon.

Patrick Morelière

Le 6 mai dernier déjà un jeune Dijonnais avait fait un malaise cardiaque dans les eaux de ce lac, lui en est mort - Radio France
Le 6 mai dernier déjà un jeune Dijonnais avait fait un malaise cardiaque dans les eaux de ce lac, lui en est mort © Radio France - Stéphane Parry

Notre reporter a pu joindre Morane Chouit qui a sauvé le baigneur de la noyade

L'homme, miraculé, serait originaire de l'agglomération Dijonnaise. Selon des témoins joints au téléphone par France Bleu Bourgogne il a été conduit -conscient mais équipé d'un masque à oxygène- au CHU de Dijon pour des examens. Son épouse, choquée, elle, a été prise en charge par une cellule de soutien médico-psychologique.