Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Arcachon : 300 personnes marchent pour les victimes du pédophile présumé du centre de loisirs les Mille Potes

-
Par , France Bleu Gironde

Une marche blanche s'est tenue ce dimanche après-midi en soutien aux victimes d'actes pédophiles du centre de loisirs d'Arcachon.

Le cortège est parti du parc Mauresque.
Le cortège est parti du parc Mauresque. © Radio France - Louise Buyens

arcachon

300 personnes (selon la police) ont défilé, en silence, dans les rues d'Arcachon pour soutenir les enfants victimes d'actes pédophiles et leurs familles.

La marche blanche est partie à 15h depuis le parc Mauresque pour rejoindre la place de la mairie en passant par le front de mer et le centre-ville d'Arcachon. 

Les parents des victimes défilaient en tête de cortège. - Radio France
Les parents des victimes défilaient en tête de cortège. © Radio France - Louise Buyens

"Je suis venue pour les soutenir, si ça avait été mon fils, je n'ose imaginer l'état dans lequel je serais", confie une femme dans le cortège, accompagnée de son fils. 

Hélène et son fils, Tristan, sont venus montrer leur soutien. - Radio France
Hélène et son fils, Tristan, sont venus montrer leur soutien. © Radio France - Louise Buyens

Les faits se sont déroulés au centre de loisirs les Mille Potes, entre les vacances de Pâques et de Noël 2016. Trois familles avaient porté plainte à ce moment-là. Sept nouvelles plaintes ont été déposées en mars dernier pour les mêmes faits.

"Ce procès doit aller aux assises"

Me Arash Derambarsh, l'avocat des familles des victimes, est venu de Paris pour soutenir ses clients. - Radio France
Me Arash Derambarsh, l'avocat des familles des victimes, est venu de Paris pour soutenir ses clients. © Radio France - Louise Buyens

L'objectif de la marche est de faire connaître les faits : "il y a 10 000 habitants à Arcachon et on constate tous les jours que les gens ne savent pas ce qu'il s'est passé", déplore le père d'une des victimes. 

Maître Arash Derambarsh, l'un des avocats des familles des victimes, appelle toutes les familles qui ont déposé leurs enfants dans le centre de loisirs des Mille Potes à porter plainte et à se constituer partie civile. "Nous ferons tout pour que ce dossier aille en cours d'assises", a-t-il déclaré.