Société DOSSIER : La ruralité : un enjeu électoral 2017

Archigny cherche un repreneur pour son bar-restaurant plus d'un an après sa fermeture

Par Mélanie Barbotin, France Bleu Poitou lundi 20 mars 2017 à 6:00

Les propriétaires avec le maire d'Archigny cherchent un repreneur pour le bar-restaurant de la commune
Les propriétaires avec le maire d'Archigny cherchent un repreneur pour le bar-restaurant de la commune © Radio France - Mélanie Barbotin

Depuis la fermeture de l'unique bar-restaurant du bourg d'Archigny, il y a un plus d'un an, la commune n'arrive pas à trouver de repreneur. Le maire a fait appel à l'Etat public foncier pour racheter les murs et facilité l'installation de jeunes commerçants.

Le rideau reste désespérément fermé à l'entrée du bar-restaurant, à Archigny. L' ancien propriétaire a pris sa retraite, il y a un peu plus d'un an, sans réussir à retrouver de repreneur. Vendu 150 mille euros, le commerce nécessite un investissement trop lourd pour de jeunes commerçants. Alors le maire, Jacky Roy a fait appel à l'Etablissement public foncier.

C'est idéal pour l'installation d'un jeune couple

Celui-ci est prêt à racheter le bâtiment à la place d'un repreneur qui deviendrait locataire pendant 5 ans. "Ensuite, il pourrait racheter l'établissement", explique le maire de la commune de 1000 habitants. "S'il n' en a pas les moyens, la marie est prête à faire un effort financier. C'est idéal pour l'installation d'un jeune couple", ajoute-t-il.

C'est là que les habitants se retrouvaient

Le maire espère faire revivre le cœur du bourg. "C'est là que les habitants se retrouvaient", raconte-t-il. Le bar-restaurant c'est beaucoup de souvenirs : les discussions au comptoir, les repas en famille et bien sût les 14 juillet ! "C'était super ! On y allait pendant la foire avec les copains, on nous faisait de la tête de veau", se rappelle Léon, 90 ans. "Aujourd'hui il n'y a plus personne sur la place, c'est vide. Ce serait tellement bien s'il y avait à nouveau un bar".

Après plus d'un an, Jacky et Marie-Claude Tchéménian, les propriétaires à la retraite espèrent enfin vendre. - Radio France
Après plus d'un an, Jacky et Marie-Claude Tchéménian, les propriétaires à la retraite espèrent enfin vendre. © Radio France - Mélanie Barbotin

Le bar, la cuisine, les frigos, tout reste

Dans le bar-restaurant, tout est encore là, comme si les locaux avaient fermé hier. "Le bar, la cuisine, les frigos, tout reste", raconte Jacky Tchéménian, le propriétaire et ancien commerçant. Après 17 années passées derrière le comptoir avec sa femme Marie-Claude, le commerce représente toute sa vie. Aujourd'hui ils espèrent tous les deux vendre, car ils ont besoin de cet argent pour acheter la maison de leurs rêves. Un projet pour le moment contrarié.

Si vous êtes intéressés vous pouvez contacter la mairie au 05 49 85 31 26