Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ardèche : deux ans de prison ferme pour la consultation de sites djihadistes

mardi 29 novembre 2016 à 15:39 Par Emmanuel Champale et Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

L'habitant de Tournon-sur-Rhône poursuivi pour avoir consulté des sites internet pro-Daech écope de la peine maximale pour ce délit.

Le palais de justice de Privas
Le palais de justice de Privas © Radio France - Stéphane Milhomme

Privas, France

L'homme de 32 ans qui consultait des sites djihadistes a été condamné à deux ans de prison ferme mardi après-midi. Ce trentenaire n'avait pas été repéré comme montrant des signes de radicalisation. Sur son casier, d'anciennes affaires, petite escroquerie et recel de vol, mais rien en lien avec le terrorisme.

"Je suis curieux" dit Brahim devant le tribunal

Lors de sa garde à vue, il avait parlé de simple curiosité. Mais des images et des vidéos avaient été découvertes dans son ordinateur et aussi sur son téléphone portable et sur des clés USB. Il a donc repris l'argument de la curiosité devant les juges."Je voulais faire la différence entre le vrai islam et le faux islam, maintenant j'ai compris" dit-il. Le président lui demande s'il lit la presse internationale, visite d'autres sites d'information. Non répond-il y assez. Vous n'êtes pas si curieux que ça conclut le président.

Les faits montrent un autre homme

En fond d'écran sur son ordinateur, Brahim a installé le drapeau de Daesh. Le code de son ordinateur "13novembrehaha". Le président s'étonne. Et puis il y a donc la consultation des sites djihadistes. Dernier téléchargement le 16 Novembre. Il y a enfin les témoignages de sa famille qui explique que Brahim était devenu très irritable lorsque l'on parlait de religion. Il s'est laissé poussé la barbe et portait des sarouels.

A l'issue de son procès, Brahim, incarcéré depuis vendredi 25 novembre, a été renvoyé en prison.