Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : cinq mois de prison avec sursis pour avoir tué le coq Marcel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Ce lundi 7 décembre, un habitant de Vinzieux en Ardèche a été jugé pour avoir tué, en mai, le coq de son voisin, Marcel. Il est condamné à cinq mois de prison avec sursis et interdiction de détenir une arme pendant trois ans.

Sébastien et Isabelle Verney, les propriétaires du coq Marcel à Vinzieux.
Sébastien et Isabelle Verney, les propriétaires du coq Marcel à Vinzieux. © Radio France - Clara Gabillet

En mai 2020, excédé par le bruit, un habitant de Vinzieux en Ardèche a tué le coq de son voisin avec une arme feu et une barre de fer. L'homme a reconnu les faits. Il a été condamné ce lundi 7 décembre à cinq mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Privas. 

Une pétition pour réclamer justice

L'homme a également l'interdiction de détenir une arme à feu pendant trois ans. En août, le propriétaire du coq Marcel, Sébastien Verney confiait à France Bleu Drôme-Ardèche sa peur toujours intacte après l'intrusion de son voisin dans son jardin quelques mois plus tôt. Sébastien Verney a également créé une pétition pour réclamer justice. Elle compte ce lundi 7 décembre plus de 97.000 signatures pour réclamer justice. Sébastien a également créé une association pour défendre le patrimoine sensoriel des campagnes. 

Une proposition de loi en ce sens, portée par le député de la Lozère, Pierre Morel-À-L'Huissier, a d'ailleurs été adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale le 30 janvier 2020. Le texte doit maintenant être débattu par les sénateurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess