Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ardèche : la femme qui avait laissé ses enfants pour aller dans une rave party sera poursuivie en justice

mercredi 2 novembre 2016 à 18:12 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Cette habitante de Sarras sera jugée pour délaissement d'enfants en mars prochain devant le tribunal correctionnel de Privas. Elle avait laissé seuls ses trois enfants de 4, 11 et 12 ans pour se rendre à une rave party en Isère. Elle a été retrouvée 24 heures plus tard.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp -

Les explications de la mère de famille de 40 ans n'ont pas convaincu. Samedi en fin d'après-midi, elle laisse à la maison ses trois enfants parce que -dit-elle- elle doit emmener des amis à une rave party près de Beaurepaire. Une fois sur place, sa voiture se serait retrouvée bloquée par d'autres véhicules embourbés et bloquant le passage vers la sortie. Elle n'aurait pas pu appeler car son téléphone était déchargé.

Les trois enfants seuls durant 24 heures

Dimanche, c'est sa mère à elle qui vit dans le Nord de la France qui s'inquiète d'être sans nouvelle. Elle alerte les gendarmes. Les militaires se rendent à Sarras. Les enfants sont là, à la maison, en bonne santé mais seuls. La maman a pu être jointe sur le portable d'une des personnes qui étaient avec elle à la rave. Elle est rentrée chez elle après 24 heures d'absence.

Le délaissement d'enfants est passible de sept ans de prison

Le parquet de l'Ardèche a décidé de poursuivre pour délaissement d'enfants. Théoriquement, la peine peut aller jusqu'à sept ans d'emprisonnement. La quadragénaire s'en expliquera devant le tribunal correctionnel de Privas en mars 2017.