Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Ardèche : la toiture de la mosquée de Privas en partie détruite par un incendie

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une quinzaine de pompiers interviennent ce mercredi après-midi à la mosquée de Privas, en Ardèche. Un incendie s'est déclaré peu après 13 heures, et la toiture a été en partie détruite par les flammes. Il n'y a pas de blessé, la mosquée était vide.

Le toit de la mosquée de Privas a été en partie détruit.
Le toit de la mosquée de Privas a été en partie détruit. © Radio France - Mokhtar Kheloufi.

Le toit de la mosquée Assalam de Privas, en Ardèche, a pris feu ce mercredi après-midi. Les pompiers ont été alertés peu après 13 heures. Une quinzaine d'hommes ont lutté contre les flammes, boulevard de la Glacière. Une intervention compliquée, notamment à cause du vent. Vers 16h30, le feu était maîtrisé par les pompiers. Il a finalement été éteint vers 20h30, mais quatre pompiers sont restés sur place dans la nuit de mercredi à jeudi, pour éviter toute reprise de feu.

Le feu a en partie détruit la toiture de la mosquée

Ce sont des témoins qui ont prévenu les pompiers. Il n'y a pas de blessé, puisque la mosquée était vide au moment où l'incendie s'est déclaré. Mais les dégâts sont importants, environ 300 mètres carrés de toiture ont été détruits et les combles se sont effondrés

"On ne sait pas d'où le feu est parti", confie par téléphone Mokhtar Kheloufi, chargé de communication de l'association cultuelle des musulmans de Privas, qui était sur place et qui a filmé la scène. "Pour l'instant, on ne sait pas ce qui a causé l'incendie."

Choix de la station

France Bleu