Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : quand les GPS envoient les automobilistes dans les rues trop étroites d'un petit village

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

A Saint-Montan (Ardèche), la circulation explose à cause des trajets proposés par les GPS pour rejoindre Vallon-Pont-d’Arc et ses environs. Mais les rues trop étroites du village ne sont pas adaptées pour recevoir tous ces automobilistes. Et les riverains sont excédés par les nuisances.

En été, les Saint-Montanais voient passer près de 1000 voitures chaque jour dans leur village.
En été, les Saint-Montanais voient passer près de 1000 voitures chaque jour dans leur village. © Radio France - Clara Gabillet

Comme chaque été, les rues du petit village de Saint-Montan sont envahies de voitures de vacanciers. Les GPS proposent aux automobilistes de traverser la commune pour se rendre vers Vallon-Pont-d’Arc ou éviter les bouchons de l'autoroute A7. 

Mais les rues de la commune n’ont pas les capacités pour recevoir ces voyageurs : elles sont trop étroites. Deux voitures ne peuvent pas se croiser. Début juillet, un fourgon a accroché le mur d’une maison. Il est resté bloqué près de 4 heures dans la rue.

Certains habitants sont excédés car la limitation de vitesse fixée à 30km/h n’est pas toujours respectée. « Les gens roulent trop vite », soupire Pascal qui considère que « 30 km/h c’est déjà trop pour un petit village comme ça ».

Selon les habitants, tous ces embouteillages provoquent parfois des altercations entre les conducteurs, certains refusant de reculer pour laisser passer celui d'en face. 

Des ralentisseurs et un sens unique pour les visiteurs

Bien conscient de ces problèmes de circulation, le maire de la commune, Christophe Mathon, a fait installer des ralentisseurs dans certaines rues, et mis en place un sens unique pour les visiteurs. Les habitants, eux, ont toujours le droit de circuler dans les deux sens de circulation. 

Ces mesures réduisent en partie les nuisances. Mais le maire espère voir se créer un échangeur à Saint-Paul-Trois-Châteaux, qui désengorgerait potentiellement le village en été. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess