Faits divers – Justice

Ardèche | Un braqueur trahi par l'ADN sur... ses lunettes

Par Florence Beaudet et Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu lundi 7 septembre 2015 à 19:41

voiture de gendarmerie (illustration)
voiture de gendarmerie (illustration) © Radio France

Un Ardéchois de 40 ans est en garde à vue depuis ce lundi, soupçonné d'une tentative de braquage qui s'est déroulée il y a un an dans le magasin Netto du Teil. Les enquêteurs sont remontés jusqu'à lui grâce à son ADN sur des lunettes abandonnées sur place.

Trahi par sa paire de lunettes ! Un Ardéchois de 40 ans est soupçonné d'une tentative de braquage qui date de plus d'un an dans le magasin Netto du Teil. Ce 12 juin 2014, deux malfaiteurs cagoulés entrent dans le commerce juste après l'ouverture. Ils exigent la caisse. Les gérants résistent. Ils reçoivent plusieurs coups de crosse qui nécessiteront une hospitalisation. Mais cette résistance déstabilise les braqueurs. Les deux hommes s'enfuient sans emporter un centime. 

Des lunettes sous sa cagoule

Dans la précipitation, l'un des voleurs fait tomber ses lunettes. Il ne prend pas le temps de les ramasser. Erreur. L' ADN a pu être identifiée. Le suspect interpellé et placé en garde à vue était déjà connu, condamné pour des affaires similaires. Cet homme refuse de donner le nom de son complice. C'est donc seul qu'il sera jugé ce mardi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Privas.