Faits divers – Justice

Ardèche : un corps calciné dans les décombres du château de Saint-Pierreville

Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu jeudi 22 décembre 2016 à 11:19 Mis à jour le jeudi 22 décembre 2016 à 18:19

Le château de Saint-Pierreville au lendemain de l'incendie
Le château de Saint-Pierreville au lendemain de l'incendie © Radio France

Le propriétaire néerlandais du château La Tour à Saint-Pierreville est sans doute mort dans sa bâtisse. Un corps calciné ainsi qu'un fusil ont été découverts ce jeudi matin dans les décombres. L'autopsie devra confirmer qu'il s'agit bien d'Aalt Van Ramshorst.

Epilogue tragique dans l'affaire du château incendié et des tirs sur les pompiers à Saint-Pierreville. Après plus de 24 heures de recherche, le propriétaire des lieux a été découvert sous les décombres ce jeudi matin. Ce sont "des restes humains et ce qui ressemble à un fusil de chasse" qui ont été retrouvés, comme le précise le parquet de l'Ardèche. L'autopsie qui sera pratiquée ce vendredi devra confirmer qu'il s'agit bien du sexagénaire néerlandais. Elle devrait permettre aussi de préciser si l'homme s'est donné la mort.

Restes humains et fusil

Alors qu'il devait aller en prison purger plusieurs condamnations et que son château était saisi, l'homme aurait choisi de brûler sa propriété et il n'aurait pas supporté que des pompiers tentent de venir éteindre l'incendie. Dans le village, les habitants oscillaient entre tristesse et soulagement après ce dénouement tragique. Durant ces 24 heures, beaucoup se sont inquiétés de savoir un homme armé potentiellement dans la nature. Les gendarmes qui ont été jusqu'à 80 au plus fort du dispositif ont du maintenir un bouclage de la zone et faire des patrouilles toute la nuit.

Dégâts considérables pour ce château médiéval

Les dégâts dans cette bâtisse dont la partie la plus ancienne date du XIIIème siècle sont considérables. La toiture a entièrement brûlé ainsi qu'une grande partie des planchers et également l'escalier monumental en bois. Ce château dont le Néerlandais était propriétaire depuis 14 ans est un emblème du patrimoine local. La maire de la commune se dit très choquée de l'état du château

Pour Sabine Loulier, ça fait mal au coeur de voir le château dans cet état

La maire de Saint-Pierreville envisage des mesures de mise en sécurité du site pour éviter l'afflux de curieux dans les prochains jours.