Faits divers – Justice

Ardèche : un rugbyman d'Aubenas écroué à Perpignan pour viol

Par Emmanuel Champale et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu Roussillon vendredi 17 avril 2015 à 9:22 Mis à jour le vendredi 17 avril 2015 à 17:48

Justice (illustration)
Justice (illustration) © Ignatius Wooster - Fotolia.com

Cherif Bekkal, le trois-quart du Rugby Club Aubenas Vals (Fédérale 1) a été mis en examen pour viol, séquestration, agression sexuelle et extorsion de fonds. Le joueur ardéchois aurait commis ses faits sur un jeune homme de l'Aude début avril.

Les faits remontent à une dizaine de jours, à la sortie d'une discothèque de Narbonne. La victime pésumée, âgée d'une vingtaine d'années, dort dans sa voiture après une soirée arrosée lorsqu'un homme très costaud surgit dans la voiture. S'en suivent des menaces puis des coups, l'homme oblige sa victime à prendre le volant direction l'Espagne, il veut aller voir des prostituées. Tout au long du trajet, les attouchements se succèdent mais aussi des fellations.

Des relations sexuelles d'une extrême violence

Arrivée en Espagne, l'agresseur oblige le jeune homme à retirer de l'argent et cherche désepérément une maison de passe mais elles sont toutes fermées. Ils reprennent la route en sens inverse, le calvaire continue, des coups, des relations sexuelles d'une extrême violence jusqu'à l'aire d'autoroute de Pia où le conducteur réussit finalement à prendre la fuite. Le jeune homme réussit alors à prendre la fuite jusqu'au péage de Perpignan. Les gendarmes le retrouvent prostré.

La carte bancaire du joueur retrouvée dans la voiture ?

L'enquête va rapidement permettre d'identifier l'agresseur : il s'agirait d'un joueur de rugby d'Aubenas âgé de 26 ans, Cherif Bekkal, dont la carte bancaire aurait été retrouvée dans la voiture du jeune homme agressé. Interpellé mardi à Aubenas, le rugbyman a été mis en examen pour viol séquestration agression sexuelle et extorsion de fonds.Il nie tout en bloc.

Ce vendredi matin, le président du RCAV dit ne rien savoir des faits. Selon Christian Manent, Chérif Bekkal est absent depuis deux jours de l'entraînement. Si les faits sont confirmés, le joueur sera immédiatement licencié.