Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ardèche : un spéléologue montpelliérain amateur bloqué à 130 mètres sous terre à Bidon

lundi 6 mars 2017 à 12:40 - Mis à jour le lundi 6 mars 2017 à 14:43 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Hérault

Un homme de 55 ans s'est retrouvé bloqué dans un puits du site de spéléologie de l'Aven de Noël, à Bidon, dans le sud de l'Ardèche. Il participait à une journée d'exploration avec son groupe venu de Montpellier (Hérault), dimanche. Il a pu remonter vers minuit, avec l'aide des pompiers du Grimp.

Les pompiers de l'Ardèche sont intervenus sur le site de l'Aven de Noël, à Bidon.
Les pompiers de l'Ardèche sont intervenus sur le site de l'Aven de Noël, à Bidon. © Radio France - Image d'illustration.

Bidon, France

Les pompiers de l'Ardèche sont intervenus une bonne partie de la soirée de dimanche à Bidon, dans l’extrême sud du département. Ils ont secouru un spéléologue amateur, bloqué à 130 mètres sous terre, sur le site de l'Aven de Noël.

Le spéléologue est en difficulté au fond du puits

L'homme participait à une sortie avec six autres spéléologues amateurs du Spéléo club alpin languedocien, basé à Montpellier. Dimanche, le groupe descend dans le puits ardéchois, explore les galeries. Mais vers 20h30, un des spéléologues ne se sent pas de remonter. Cet homme de 55 ans est en stress et commence à paniquer, il est aussi très fatigué. Le problème, c'est qu'il doit encore grimper le long d'un paroi de 90 mètres, marcher sur une dizaine de mètre et ensuite gravir un dernier puits de 30 mètres.

Son groupe prévient alors les secours. Ce sont cinq pompiers du Grimp, spécialistes des interventions en milieu périlleux, qui interviennent, aidés d'un infirmière et de six membres du Spéléo secours français de l'Ardèche.

Plusieurs heures d'intervention

En voyant les secours arriver, l'homme se remotive : avec l'aide des sauveteurs, à côté de lui lors de l’ascension, il parvient à ressortir. Cela prend du temps, mais le spéléologue atteint finalement la surface vers minuit. Il est sain et sauf et n'a même pas eu besoin d'être transporté à l'hôpital.