Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : une journaliste de France 3 agressée sur le marché des Vans

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Une journaliste de France 3 a été blessée vers midi ce samedi 27 mars aux Vans (Ardèche), par un homme visiblement excédé par les médias.

75 gendarmes surveillent le marché pour éviter un rassemblement similaire à celui du week-end dernier
75 gendarmes surveillent le marché pour éviter un rassemblement similaire à celui du week-end dernier © Radio France - Flavien Groyer

Une journaliste de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes a été blessée au visage par un homme ce samedi matin aux Vans (Ardèche). Avec une collègue, elle réalisait un reportage sur le marché, une semaine après un rassemblement polémique. " Un homme très imposant est arrivé précipitamment, a donné un coup. Notre journaliste s'est pris sa caméra dans la figure. Elle est blessée au nez et au menton" témoigne le rédacteur en chef de France 3 Rhône-Alpes, Xavier Rolland. 

L'agresseur s'est adressé à la personne que les journalistes étaient en train d'interroger : "vous devriez avoir honte de répondre à leurs questions." L'homme de 53 ans a été interpellé par les gendarmes. Il a raconté être énervé de voir des médias partout. Il a été remis en liberté et sera reconvoqué ultérieurement, une fois que sera réalisé l'examen médical sur la victime.

"C'est inadmissible de nous empêcher de travailler"

Les deux journalistes sont très choquées. Elles ont déposé plainte, France Télévisions également : "on ne laissera pas passer ça" poursuit le rédacteur en chef de France 3 Rhône-Alpes Xavier Rolland, "on le voit depuis quelques mois, quelques années, qu'il y a de plus en plus de défiance vis-à-vis des médias, nos équipes de télévision sont des cibles. C'est inadmissible de nous empêcher de travailler. On a une équipe qui va sur le terrain, donner la parole à tout le monde, essayer de comprendre ce qui se passe, et on se fait agresser...C'est intolérable."

Un important dispositif de gendarmerie aux Vans

Un dispositif important de sécurité était en place depuis le début de la matinée aux Vans. Cela fait suite au rassemblement sans respect des gestes barrières du week-end dernier. Au total 85 gendarmes ont surveillé le marché et ses abords. En fin d'après-midi, aucun débordement n'avait été détecté, aucune infraction aux restrictions sanitaires en place.

Invité vendredi 26 mars sur France Bleu Drôme Ardèche, le préfet de l'Ardèche Thierry Devimeux déclarait "avoir pris ses dispositions" pour éviter tout nouveau débordement ce week-end. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess