Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ardèche : une police montée pour l'été

lundi 23 juillet 2018 à 5:37 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Six gendarmes à cheval vont patrouiller dans le Sud-Ardèche jusqu'au 26 Août. Ils seront positionnés sur les lieux les plus touristiques.

La présentation des chevaux à Ruoms
La présentation des chevaux à Ruoms © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Ruoms, France

Les chevaux viennent de la garde républicaine. Les six gendarmes ont été mis à disposition par la garde républicaine pour certains et pour d'autres viennent des brigades de l'Ardèche. 

Le chef Auffrey, de la brigade de Satillieu passionnée d'équitation

Amélie Auffrey est gendarme à Satillieu. A titre personnel elle a fait dix ans d'équitation. C'est tout naturellement qu'elle s'est portée volontaire pour assurer ces patrouilles. Elle a dû faire un stage à Saint-Germain-en-Laye avec la garde républicaine. Et elle a débuté dans les rues de Ruoms pour le grand marché du vendredi. 

"Je suis impressionée par la fluidité du contact avec les gens. C'est extraordinaire !" — Amélie Auffrey, gendarme à Satillieu

Et c'est vrai que la population se presse pour photographier les gendarmes sur leur monture, mais aussi s'approche pour parler avec les gendarmes. 

Des patrouilles pas uniquement pour faire joli

Le chef de ce détachement, l'adjudant Erwan Cueff, de la garde républicaine rappelle que ce sont bien des gendarmes qui sont sur les chevaux et que leur mission est claire. D'abord faire de la prévention: les patrouilles sont très visibles, il s'agit donc de dissuader. Ensuite, l'avantage des cavaliers c'est qu'ils passent de partout. Ils peuvent donc surveiller les plages, les chemins de randonnée et les parkings pour par exemple lutter contre les vols dans les véhicules.  

Une partie des chevaux pendant la présentation de l'opération devant la mairie de Ruoms - Radio France
Une partie des chevaux pendant la présentation de l'opération devant la mairie de Ruoms © Radio France - Pierre-Jean Pluvy