Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardennes : un homme de 65 ans tué à l'arme blanche à Raucourt, son fils est en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Un homme de 65 ans est mort mardi soir à Raucourt suite à une agression à l'arme blanche, selon les pompiers des Ardennes. Le bras de la victime a été quasiment sectionné. Le fils de la victime, un homme de 31 ans, a été placé en garde à vue pour "meurtre sur ascendant".

Les gendarmes se sont rendus sur place (illustration).
Les gendarmes se sont rendus sur place (illustration). © Radio France - Flavien Groyer

Un homme de 65 ans est mort mardi soir à Raucourt, près de Sedan dans les Ardennes, des suites d'une agression à l'arme blanche, selon les informations fournies par les pompiers des Ardennes. Selon la maire Véronique Duru, la victime présentait une plaie importante à la carotide et l'un de ses bras a été quasiment sectionné

Le fils en garde à vue, suspecté de parricide

Les pompiers sont intervenus vers 23h30, Grand rue à Raucourt. Les faits se sont déroulés au domicile du fils de la victime. Cet homme de 31 ans a été transporté par les pompiers et les gendarmes à l'hôpital de Sedan. Il souffre de plaies superficielles, selon Véronique Duru. 

Il est considéré comme un suspect et a été placé en garde à vue pour "meurtre sur ascendant", confirme ce mardi le procureur de Reims, qui s'est saisi de l'enquête en fin de matinée. Le jeune homme et son père étaient peu connus dans la commune, selon l'élue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess