Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Arette : le bar-restaurant Le Gouaillardeu espère rouvrir au printemps

-
Par , France Bleu Béarn

Un an après l'incendie qui a ravagé entièrement le bar-restaurant Le Gouaillardeu à Arette, les propriétaires espèrent rouvrir l'établissement au printemps. Seuls les murs ont pu être sauvés, l'intérieur va être entièrement refait.

Les travaux devraient être terminés au printemps
Les travaux devraient être terminés au printemps © Radio France - Axelle Labbé

Arette, France

Un an après l'incendie qui a ravagé Le Gouaillardeu, à Arette, la réouverture se prépare. Ce devrait être pour la fin avril. Marie-Lise et Frédéric Peyret, le couple de propriétaires, commence à voir le bout du tunnel. Leur établissement a été dévasté par un incendie, probablement dû à un court-circuit, il y a tout juste un an, le 2 février 2018.  Un drame qui a touché tout le village.

On en a profité pour tout changer - Marie-Lise Peyret, la patronne

Le Gouaillardeu est une institution à Arette, l'établissement a été fondé par les arrières grands-parents de Marie-Lise Peyret. Entre la perte d'exploitation et les travaux, il y en a pour au moins un million d'euros de dégâts. Mais Marie-Lise Peyret ne s'est pas laissée abattre : "On en a profité pour tout changer. On a remis le sol à niveau, pour l'accessibilité, avant on descendait trois marches en entrant c'était une vieille maison. On a changé le bar de place, on tout cassé autour de la cheminée, et le mur du fond aussi. À l'époque de ma mère et de ma grand-mère, c'était une petite salle dans laquelle il y avait une quincaillerie, nous on l'avait transformé en petite salle de jeu puis de restaurant. On a cassé tous les murs, on a aussi tout cassé à l'intérieur de la cuisine. On a eu beaucoup de chance d'être au centre du village, sinon ils auraient tout rasé. Et là on ne serait pas repartis. On n'avait plus le cachet de la maison. Malgré tous les travaux, on essaie de garder la façade, de garder « Chez Gouaillardeu ». Maintenant, c'est que du bonus, l'ouverture approche, on se dit que ça va le faire. Ça va aller." 

Visitez le chantier avec la propriétaire