Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Règlement de comptes mortel en mai dernier à Arles, sept mises en examen

-
Par , France Bleu Provence

Ces suspects, originaires de la région, sont soupçonnés d’avoir participé à l’assassinat d’un quadragénaire en mai dernier, en Arles. La victime avait été tuée sous les yeux de sa femme et de ses enfants.

Lors des perquisitions, les forces de l'ordre ont mis la main sur un véritable arsenal (image d'illustration).
Lors des perquisitions, les forces de l'ordre ont mis la main sur un véritable arsenal (image d'illustration). © Maxppp - © Julien Duffe

Un commando armé et cagoulé, qui pourchasse jusque dans son domicile de la cité des Barriols un homme de 45 ans, froidement abattu devant sa femme et ses enfants. C’était le 4 mai dernier, en Arles.         

Sept mois après cet assassinat sur fonds de trafic de stupéfiants, l’enquête a fait un bond. Cette semaine, la Brigade de recherche et d’intervention de la Police judiciaire de Marseille a interpellé 11 personnes, soupçonnées d’être pour certaines, les auteurs ; pour d’autres, leurs complices. 

Des suspects connus des services de polices

Parmi ces interpellations, 7 personnes ont été mises en examen pour assassinat en bande organisée, association de malfaiteurs, recel aggravé de véhicule volé, dégradation de véhicule volé et détention d’armes. Tous ces mis en examen sont connus des services de police. L'un d'eux est même un membre du narco-banditisme marseillais.

Dans le cadre de cette enquête, les policiers ont pu mettre la main sur 13.000 euros, 6,4 kilos de résine d’herbe de cannabis et un véritable arsenal : deux gilets par balles, un fusil à canon scié, deux fusils à pompe, un pistolet automatique, un pistolet mitrailleur et une soixantaine de munitions de calibre 9 et 12 millimètres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess