Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

Armada 2019 : la sécurité ultra-renforcée pendant toute la durée de l’événement

La préfecture de Seine-Maritime et l'Armada organisaient, ce mardi 21 mai, une conférence de presse sur la sécurité pendant l'Armada 2019. Concrètement, la sécurité est ultra-renforcée notamment à cause de la menace terroriste. Quais clôturés, site vidéo-surveillé. On vous fait un point.

La sécurité sera ultra-renforcée pendant l'Armada 2019.
La sécurité sera ultra-renforcée pendant l'Armada 2019. © Maxppp - Boris Maslard

Rouen, France

Un chiffre prouve bien la sécurité renforcée pour cette édition 2019 du 6 au 16 juin à Rouen : le budget sécurité de l'Armada a doublé par rapport à 2013. Il est de 1,4 million d'euros. L'explication, c'est la menace terroriste qui pèse sur notre pays ces dernières années. Patrick Herr, le président de l'Armada, se dit "très serein" à quelques jours du début de l’événement. 

Le site des quais clôturé et vidéo surveillé

Concrètement, le site sera vidéo surveillé et totalement clôturé sur 7km. On vous en parlait il y a quelques semaines, les voitures et les vélos seront totalement interdits. Cependant, trois parkings vélos seront installés. Un sur la rive gauche au niveau du pont Guillaume (1000 places) et deux rive droite : au Kindarena et au niveau de l'avenue Pasteur. Pour les parkings voiture, il y en aura deux et ce sera deux parking relais : le parking de l'Université de Mont Saint-Aignan et me parking du parc des expositions de Grand Quevilly. Ils sont desservis par la T1 et la T4.

La préfecture et l'Armada ont tout de même prévus deux dépose-minutes au niveau de la Capitainerie et au niveau du 108. 

Des caméras de vidéo surveillance seront installées sur tout le site. Un poste de commandement sera au courant de tout ce qui se passe sur les quais à la minute près. Ce poste, dirigé par un sous-préfet, sera installé rive gauche.

Cinq entrées piétonnes

Les arrivées des visiteurs seront filtrées. Cinq entrées piétonnes réparties sur tout le site seront installées (trois sur la rive droite et deux sur la rive gauche). Des fouilles électroniques seront mises en place avec 16 files d'attentes par entrée en fonction de l'affluence. Pour rappel, plus d'un million de visiteurs sont attendues sur toute la durée de l’événement. Tout le monde sera contrôlé. Les objets considérés dangereux, ce sont les couteaux, les bombes aérosols ou encore les bouteilles de verres. Comme dans les avions finalement. 

Sur ces cinq entrées piétonnes, quatre seront ouvertes 24h sur 24. Une seule ne fonctionnera pas, celle au niveau du Panorama XXL. Des escaliers ont également été assemblés au niveau du Pont Guillaume le Conquérant. Cela permettra de passer d'une rive à l'autre sans subir de nouveaux contrôles.

Un des deux escaliers mis en place au niveau du pont Guillaume le Conquérant. Ils permettront aux visiteurs de passer d'une rive à l'autre sans être contrôlés. - Radio France
Un des deux escaliers mis en place au niveau du pont Guillaume le Conquérant. Ils permettront aux visiteurs de passer d'une rive à l'autre sans être contrôlés. © Radio France - Flavien Groyer

Des accréditations ont été demandées par l’association Armada pour toutes les personnes qui travaillent sur les quais. Elles pourront entrer rapidement sur les quais grâce à une file dite "coupe-file" et sans contrôle. L'organisation dénombre presque 7000 demandes d'accréditations pour l’événement.  Ces demandes ont automatiquement déclenchées des enquêtes administratives individualisées. 

La circulation restreinte aux abords des quais

Autre point important de la sécurité : la circulation. Des voies seront réduites pour garantir la sécurité : une voie sera neutralisée sur le pont Guillaume, sur le boulevard Ferdinand de Lesseps et sur le quai de Boisguilbert.

Le quai de Boisguilbert depuis l'A150 sera totalement fermé lors des concerts et des périodes de fortes affluences pour garantir l'évacuation urgente du public en cas de problème. 

Le pont Flaubert sera fermé ponctuellement pour permettre le passage des bateaux. Un dispositif particulier sera mis en place le vendredi 7 juin à partir de 21h : l'A150 sera fermée dans le sens descendant à hauteur de la Vaupalière avec une déviation vers Maromme. 

La préfecture et l'association Armada demandent aux visiteurs de privilégier les transports en commun dont les passages seront renforcés pendant toute la durée de l'Armada. Le 27 mai, la Métropole inaugure la ligne 4 du TEOR  avec deux stations de part et d'autre de la Seine. 

Enfin, il est demandé d'éviter la N138 et la N338 si les personnes n'ont rien à faire dans le centre de Rouen.

Les services de l'Etat mobilisés

De nombreux services seront mobilisés : police, gendarmerie, pompiers ou encore sécurité civile. Cela représente plus de 100 agents mais ce n'est que la fourchette basse. Des renforts pourraient être appelés si besoin au cours de l'Armada. Grâce à ses agents et bien tout ce qui se passe sur les quais le poste de commandement situé rive gauche sera au courant. 

Certains d'entre eux réaliseront des contrôles d'alcoolémie et de la prévention face aux agressions sexuelles. 

En cas de manifestations "gilets jaunes", "elles seront traitées" avant l'arrivée des cortèges sur les quais assurent le préfet de Seine Maritime Pierre-André Durand.