Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Armé, il reste retranché chez lui pendant plus de douze heures avant de se rendre

-
Par , France Bleu Besançon

Dans le Jura, un Tavellois d'une soixantaine d'années est resté retranché chez lui pendant plus de douze heures. Armé, il tenait des propos incohérents. Les gendarmes ont dû intervenir. Il a finalement été interpellé et conduit à l'hôpital Louis Pasteur de Dole.

Une vingtaine de gendarmes du Jura ont été mobilisés
Une vingtaine de gendarmes du Jura ont été mobilisés © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Dans la soirée de vendredi à samedi, un homme armé s'est retranché chez lui pendant plus de douze heures à Tavaux dans le Jura. C'est sa compagne, inquiète, qui appelle les pompiers vers 20h. Elle explique qu'elle n'est plus chez elle, mais que son compagnon tient des propos incohérent, et qu'il possède un fusil de chasse.

Il tire un coup de feu sans faire de blessé 

Les pompiers se rendent sur place, mais l'homme refuse de voir un médecin. Ils préviennent alors les gendarmes qui tentent d'établir un contact. Le sexagénaire refuse de communiquer. Vers 22h, il tire un coup de fusil et vise la porte de son garage. Heureusement, personne n'a été blessé. Les militaires du Peloton de Sécurité et d'Intervention de la Gendarmerie (PSIG) sont alors appelés en renfort, ainsi que deux négociateurs. 

Il a été transporté à l'hôpital de Dole 

Vers 8h, le samedi matin, l'homme accepte finalement de sortir de chez lui. Il a été interpellé et emmené à l'hôpital Louis Pasteur de Dole pour être examiné

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu