Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Armes et travail au noir dans un cabaret de Montpellier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault

Lors d'un contrôle début septembre au cabaret-club "Le Milliardaire", les policiers ont constaté plusieurs infractions : armes en tout genre, travail dissimulé et non-respect de l'interdiction de fumer. L'établissement doit fermer pour deux mois à compter du 30 octobre.

Le cabaret-club "Le Milliardaire" de Montpellier ferme pour deux mois (illustration)
Le cabaret-club "Le Milliardaire" de Montpellier ferme pour deux mois (illustration) © Maxppp -

Montpellier, France

C'est à la demande du procureur de la République que les policiers se sont présentés à la porte du cabaret-club "Le Milliardaire" au sud de Montpellier, pas très loin du Mas de Grille, le 6 septembre à 2h du matin. À l'intérieur de l'établissement, des clients attablés fumant cigarettes ou narguilé, hors de l'espace prévu à cet effet. Le contrôle permet aussi de constater que le DJ n'est pas déclaré mais surtout, de mettre la main sur des armes en tout genre.

Un arsenal dans une boite de nuit

Tout d'abord, une machette avec une lame de 60 cm dans son étui et une matraque type tonfa. Ensuite les policiers découvrent une arme de chasse, canon et crosse sciés, chargée de deux cartouche et dont le numéro d'identification a été effacé. Enfin, dans une sacoche noire près de la caisse, une arme de poing, une 22 long rifle, chargeur engagé avec 11 cartouches prêtes à l'emploi. Sans compter les 200 cartouches saisies dans un sac.

L'établissement est fermé pour deux mois à compter du 30 octobre.

Deux mois également pour un bar à chicha

À quelques kilomètres de là, quartier Tournezy, un autre établissement a subi le même sort : l'ancien Havana lounge, un bar à chicha. La date du contrôle remonte également au 6 septembre. Cette fois, c'est l'heure de fermeture qui a posé problème, ainsi que les nuisances sonores et le non-respect de l'interdiction de fumer. Quand les policiers sont arrivés, vers 1 heure 45, une centaine de clients se trouvaient encore sur place. Le "217" était toujours ouvert alors que normalement il doit fermer ses portes à 1 heure. Et ce n'est pas la première fois que l'infraction est constatée. Tout comme le fait de fumer le narguilé hors de l'endroit prévu à cet effet. 

Les deux établissements sanctionnés pourront rouvrir le 30 décembre, la veille du réveillon de la St Sylvestre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu