Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Arnaque à la scanette dans un supermarché : deux hommes condamnés pour avoir volé 20.000 euros de marchandises

Deux hommes ont été condamnés ce lundi par le tribunal correctionnel d'Orléans à quatre mois de prison avec sursis. Ils étaient poursuivis pour avoir dérobé 20.000 euros de marchandises en plusieurs mois via une "arnaque à la scanette". Un vigile du magasin Carrefour de Saran a fini par les repérer.

Carrefour a un projet de fermeture pour six magasins en Vaucluse
Carrefour a un projet de fermeture pour six magasins en Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert

Deux hommes ont été condamnés lundi 27 avril au soir par le tribunal correctionnel d’Orléans à quatre mois de prison avec sursis pour vol en réunion. Arrêtés la semaine dernière, ils étaient poursuivis pour avoir dérobé plus de 20.000 euros de marchandise au magasin Carrefour de Saran, au nord d'Orléans.

"Arnaque à la scanette"

Cette "arnaque à la scannette" durait depuis octobre 2019. La scanette est ce système qui permet à un client de faire ses courses sans vider son chariot en passant à la caisse. Il suffit de présenter le scan au caissier ou à la caissière pour payer ses achats qui sont censés avoir été tous "scannés".

Les produits de valeur cachés et non scannés

Mais en l'espèce, les deux prévenus âgés de 42 et 37 ans, un ouvrier et un auto-entrepreneur, utilisaient une scannette uniquement pour les produits de base. Mais ils cachaient d'autres marchandises, comme du matériel hi-fi, des appareils ménagers, des grands vins dans le caddy sous les produits alimentaires ou des sacs de terreau.

Quatre mois de prison avec sursis

Un vigile du magasin a fini par repérer l’arnaque. La plupart des objets volés ont ensuite été retrouvés à leur domicile lors de perquisitions effectuées par la police. Les deux hommes ont donc été condamnés à quatre mois de prison avec sursis, le parquet d'Orléans avait requis six mois de prison avec sursis avec période probatoire de deux ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess