Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Arnaque au "billet oublié" : une équipe démantelée après avoir écumé toute la France

Ils écumaient la France pour voler les cartes bancaires de personnes âgées devant des distributeurs de billets : les membres d'une équipe de voleurs originaire de Marseille ont été interpellés il y a quelques jours par 80 gendarmes. L'enquête a démarré à Sablé-sur-Sarthe fin 2019.

Les voleurs dérobaient les cartes bancaires au distributeur automatique en faisant croire aux victimes qu'elles avaient oublié un billet
Les voleurs dérobaient les cartes bancaires au distributeur automatique en faisant croire aux victimes qu'elles avaient oublié un billet © Maxppp - Patrick Lefèvre

Ils utilisaient une variante de ce qu'on appelle le collet marseillais, ciblant des personnes âgées pour leur dérober leur carte bancaire : une équipe de voleurs vient d'être démantelée après plus d'un an et demi d'activité dans près de 44 départements. Le 24 juin 2020, une opération mobilisant 80 gendarmes a été menée à Marseille et a permis d'interpeller six personnes. La tête du réseau était tombée quelques jours plus tôt, à Firminy, dans la Loire. 

Une technique bien rodée

La spécialité de cette équipe ? La technique dite du "billet oublié", qu'elle aura utilisée une centaine de fois partout en France. Les voleurs opèrent au distributeur automatique pendant la fermeture des banques, toujours de la même manière : ils interpellent la victime, généralement une personne âgée, qui vient de faire un retrait en espèces et lui remettent un billet de 10 ou 20 euros en prétendant qu’il a été oublié dans l’appareil. Après avoir gagné sa confiance, ils demandent ensuite à la victime de réintroduire sa carte dans le lecteur, en profitent à ce moment-là pour mémoriser le code et dérober la carte en déclarant que cette dernière a été « avalée » par l’appareil

Par la suite, les auteurs effectuent des retraits d’argent en espèces dans des DAB de communes voisines ainsi que des paris sportifs auprès d’établissements de la Française des jeux afin de blanchir l’argent gagné frauduleusement.

Une famille organisée comme un réseau

L'équipe a sévi à de nombreuses reprises en Pays de la Loire et c'est un vol commis fin novembre 2019 à Sablé-sur-Sarthe qui a permis aux enquêteurs de se mettre sur ses traces. Les enquêteurs de la brigade territoriale autonome de Sablé comprennent vite qu'ils ont affaire à un phénomène d'ampleur nationale et s'associent avec ceux de la section de recherches de Nantes, pour une enquête conduite par le parquet du Mans. Ils découvrent alors que les voleurs opèrent depuis déjà près d'un an et appartiennent à une même famille d’origine marseillaise

Une famille organisée comme un réseau : à sa tête, le père de famille âgé de 48 ans, qui a sous ses ordres la mère, leurs fils et d’autres membres proches de la famille. L'affaire prend une dimension internationale quand les gendarmes découvrent que les voleurs ont des intérêts en Espagne. Le réseau possède aussi une auto-école à Marseille, gérée par un homme de paille. 

Le père interpellé en plein vol

Le chef du réseau est finalement interpellé le 6 juin 2020 à Firminy dans la banlieue de Saint Etienne, en flagrant délit, alors qu'il est en train de voler une carte bancaire. Le reste de la famille sera arrêté trois semaines plus tard à Marseille. Au total, six personnes sont placées en garde à vue. Au cours des perquisitions, les enquêteurs saisissent une voiture d’une valeur de 23 000 euros, un fusil à pompe ainsi qu’une soixantaine de munitions, une somme d’argent en numéraire et divers documents et objets utiles à l’enquête. 

A l’issue des gardes à vue, trois auteurs présumés sont écroués et seront présentés prochainement le juge d’instruction sarthois. Quant aux trois autres, elles feront l’objet de poursuites ultérieures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu