Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Arnaque au rétroviseur en Dordogne : un octogénaire se fait dérober plus de 1000 euros

mercredi 5 septembre 2018 à 17:33 Par Emmanuel Claverie, France Bleu Périgord

A Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt, en Dordogne, un homme de 80 ans a été la cible hier de deux escrocs. L'octogénaire a été victime de l'arnaque dite au rétroviseur. Une mésaventure qui lui a coûté 1200 euros.

Ne versez jamais d'argent liquide, préférez remplir un constat à l'amiable (photo d'illustration)
Ne versez jamais d'argent liquide, préférez remplir un constat à l'amiable (photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt, France

Le scénario est malheureusement classique. Deux hommes ont arrêté hier un automobiliste de 80 ans sur le parking d'un supermarché  de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt en Dordogne au motif qu'il venait de casser avec sa voiture, leur rétroviseur.

Refusant d'établir un constat, les deux individus ont exigé de leur victime, qu'elle paye la réparation en espèces. Elles ont donc suivi le retraité chez lui, et sont repartis avec 1200 euros. Ce n'est que plus tard que l'octogénaire s'est rendu compte de l'escroquerie, et a porté plainte auprès des gendarmes.

Des conseils de bon sens

Les gendarmes rappellent que, dans ce genre de situation, il ne faut jamais verser d'argent de la main à la main. Il faut insister pour remplir un constat à l'amiable. Enfin, si les malfaiteurs se font insistants, il ne faut pas hésiter à composer le 17.