Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Arnaque aux chiots sur les réseaux sociaux varois

lundi 3 août 2015 à 6:00 Par Christelle Marquès, France Bleu Provence

Cette arnaque courante se propage en ce moment sur un groupe Facebook ouvert par des Varois consacré aux bouledogues français : les escrocs se font passer pour des propriétaires de chiens et utilisent la passion d'autres maîtres pour les duper.

Chiot bouledogue français
Chiot bouledogue français © makunin / CC0 Public Domain

Sur cette page Facebook consacrée aux "bouli", comme est surnommée cette race canine, on trouve toutes sortes de conseils de passionnés de bouledogues français basés dans le Var.

Impossible de ne pas craquer face à leur tête très expressive : les bouledogues français rendent "gaga" tous ceux qui en possèdent un. Et ça, les arnaqueurs l’ont bien compris...

Faux chiot à donner

Alors ils s’insèrent dans le groupe sous un faux profil et proposent de donner un chiot de trois mois. Les escrocs vont même jusqu’à insister sur le fait qu’ils ne souhaitent pas que le chiot soit vendu.

Puis ils demandent où habite le maître ou la maîtresse potentielle. Et quel que soit le lieu de résidence, c’est toujours très éloigné du leur. Mais ils ont une solution , avec toujours de très bons arguments pistés par Angélique, une membre varoise du groupe...

arnaque chien 2

Mandat cash

Ils s’engagent à avancer les frais, entre 100 et 300 euros , mais vous demandent de les rembourser, par mandat cash souvent. Bien sûr, précisent-ils, ils ne toucheront pas à l’argent tant que le chiot ne sera pas livré.

Sauf qu’évidement tout ça est faux. Le chien ne sera jamais livré, contrairement à l’argent qui va se volatiliser.