Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Arnaque aux faux policiers : des Saint-Lois escroqués

-
Par , France Bleu Cotentin

La direction départementale de la Sécurité publique de la Manche appelle à la vigilance. Des escrocs se font passer pour des faux policiers par téléphone. Ils ont arnaqué trois personnes dans le saint-Lois ce jeudi 24 octobre et commis au moins sept autres tentatives, selon le commissariat.

La carte prépayée PCS
La carte prépayée PCS © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Saint-Lô, France

Une arnaque téléphonique a fait plusieurs victimes dans la Manche ce jeudi 24 octobre. C'est une escroquerie "à la fausse qualité" : les malfaiteurs ont appelé des habitants du Saint-Lois, en se faisant passer pour des policiers du commissariat de Saint-Lô et en réclamant le remboursement de sommes dûes à l'Etat. 

Parmi leurs ruses, ils prétextent que le numéro de carte bleue de la victime a été volé et a servi a débiter de l'argent au niveau de l'administration, qui doit être remboursé. Ils demandent aux victimes de se rendre dans un bureau de tabac, d'acheter des tickets PCS ( une carte prépayée qui permet d'envoyer de l'argent) et de leur donner le code pour régler la dette.

Au moins trois personnes se sont fait escroquer ce matin et il y a eu 7 tentatives portées à notre connaissance, explique Barbara Klisnick, chef d'Etat-major de la Direction départementale de la sécurité publique de la Manche. Le procédé semble bien rôdé et très persuasif. Ils ciblent visiblement des séniors, peut-être via leurs prénoms.

Pour certaines victimes, qui se sont présentées au commissariat de Saint-Lô, le montant de l'escroquerie atteint 1500 euros.

Aucune administration ne procède de la sorte, encore moins par paiement PCS. Il ne faut acheter ces cartes que pour des personnes que l'on connait, rappelle Barbara Klisnick, de la DDSP. Si quelqu'un se prévaut de la qualité de gendarme, policier ou d'une autre administration, il y a des moyens de vérifier son identité en passant un contre-appel vers l'administration concernée et si l'on a quand même un doute, en composant le 17, Police secours.

La direction départementale de la Sécurité publique de la Manche lance donc un appel à la vigilance car cette arnaque, qui s'est déroulée dans le Saint-Lois, pourrait se reproduire ailleurs dans le département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu